Isabelle Bergeron/TC Media Dix-huit maisons de ville prendront bientôt place sur le terrain vague du 100, Beaurepaire Drive à Beaconsfield.

Un projet de construction de maisons de ville sur Beaurepaire Drive à Beaconsfield, dont la première mouture avait été bloquée par référendum en avril dernier, pourra finalement aller de l’avant, à la suite de modifications apportées par le promoteur, qui a réduit le nombre de maisons à bâtir et ajouté un stationnement pour visiteurs.

Au mois de mars dernier, 172 résidents avaient signé un registre afin de s’opposer à un projet de 22 maisons en rangée de l’entrepreneur Construction Jean Houde Prestige sur le terrain vague du 100, Beaurepaire Drive.

Un mois plus tard, le conseil municipal avait choisi de ne pas soumettre le projet à un référendum et de renoncer au changement de zonage nécessaire à son exécution.

Lors d’une consultation publique tenue en septembre, les nouvelles modalités du projet ont été présentées et le nombre de maisons est notamment passé de 22 à 18.

Les citoyens des zones avoisinantes ne se sont pas opposés à la version 2.0 du projet alors que la Ville n’a reçu aucune demande afin d’ouvrir un registre. Le maire de Beaconsfield, Georges Bourelle a indiqué à TC Media que la communication entre le promoteur et les résidents avoisinants a fait la différence cette fois.

«De nos jours, un promoteur avec un projet se doit de parler aux gens pour entendre leurs inquiétudes et qu’il adapte son projet en conséquence. Si tu t’adaptes, les chances sont que le projet va mieux passer», indique Georges Bourelle.

Par ailleurs, au lieu de fournir un montant d’argent pour la taxe de parcs, le promoteur livrera à la ville une parcelle de terrain boisée de 498 mètres carrés correspondant à 10 % du terrain à développer, qui serait rattachée à une zone adjacente.

L’entreprise Construction Jean Houde Prestige n’a pas retourné notre appel avant l’heure de tombée.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus