.Photo: Gracieuseté Joseph Evrard et Stessy (Stacy) Beaulieu ont décidé d'aller en procès devant juge et jury.

Présents ensemble dans le box des accusés pour la première fois depuis leur arrestation, Joseph Evrard et Stessy (Stacy) Beaulieu ont renoncé, le 30 novembre, à leur enquête sur remise en liberté. Les coaccusés du vol de camion blindé de Pointe-Claire s’en vont ainsi directement en procès, qu’ils ont choisi de subir devant un juge et un jury.

Les deux présumés auteurs du vol ont tous les deux des dossiers criminels étoffés. Evrard en était à son cinquième vol de fourgon, alors que Beaulieu venait d’être remis en liberté quelques semaines plus tôt en attente d’un procès pour voie de fait.

Le 21 octobre dernier, à l’arrière du Home Depot du boulevard Hymus, un fourgon de la compagnie Garda a été éventré à l’aide d’un équipement de machinerie lourde. Les agents Garda étaient séquestrés à l’intérieur d’un magasin pendant la manœuvre. La pelle chargeuse frontale avait elle aussi été volée, la veille, dans une compagnie de paysagement de Lasalle.

Date à venir
Les deux criminels soupçonnés du vol connaîtront leur date de procès le 5 janvier prochain. Il seront alors représentés par leur avocat, Me Alan Guttman et Me Marie-Hélène Giroux qui vient d’entrer dans la cause pour défendre Beaulieu. Le procès se déroulera en français et en anglais, puisque Evrard est unilingue anglophone.

La procureure de la Couronne, Me Amélie Rivard, a indiqué qu’elle aura au moins un témoin à faire entendre.

Antécédents
Joseph Evrard avait, dans le passé, tenté à plusieurs reprises de voler des camions blindés. En 2001, c’est dans le stationnement des Jardins Dorval qu’il avait opéré, à l’aide d’une lampe thermique, l’ouverture forcée d’un camion Secur.

Il avait été arrêté puis acquitté devant jury, mais la cause avait été en appel et il avait finalement plaidé coupable à des accusations réduites de complot et de vol simple. La cause s’est terminée en 2006 et Evrard s’était vu imposer une sentence d’une journée puisqu’il avait déjà passé beaucoup de temps derrière les barreaux.

Peu de temps après sa sortie de prison, Evrard s’était remis à l’oeuvre, toujours en ciblant des fourgons.

Cependant, la police de Longueuil l’avait dans sa mire et a attendu trois tentatives ratées pour arrêter le voleur et l’accuser de neuf chefs de complots et de possession de biens issus de la criminalité. Il a plaidé coupable à huit chefs et a alors obtenu une peine de deux mois suivi de trois ans de probation.

Stessy Beaulieu, qui a aussi un dossier criminel sous le nom de Stacy Beaulieu, était en liberté en attente d’un procès pour voie de fait commis le 17 mars 2016, à Thetford Mines. Son procès avait été fixé au 28 mars 2017. Il avait été remis en liberté sous caution avec un dépôt personnel de 1000$ et un dépôt du même montant fourni par un tiers.

Il avait été reconnu coupable, en 2013, de voie de fait contre un agent de la paix dans le district de St-Jean-sur-Richelieu. Il avait écopé d’une peine de 15 mois de prison suivie d’une probation de trois ans.

Ses dossiers contiennent principalement des charges de vol, voie de fait, de conduite dangereuse et de possession de drogue, sur plusieurs territoires du Québec, soit St-Jean, Montréal, Longueuil, Joliette, Laval, Thetford Mines, Sorel, Valleyfield et Québec.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus