Des loutres de rivière ont été sauvées d’une mort certaine dans un élevage à fourrure américain. Fidèle à sa mission, le Zoo Ecomuseum de Sainte-Anne-de-Bellevue les a accueillies, ce qui risque de faire le bonheur des petits et grands à leur prochaine visite au seul zoo extérieur sur l’Île de Montréal.

Les trois petites bêtes, qui n’ont toujours pas de nom, deux mâles et une femelle âgées d’environ deux ans, en étaient à se familiariser avec leur nouvel environnement depuis une semaine, mardi. Elles ne sont sorties de leur cachette que pour cueillir la nourriture qu’on leur lançait.

«De jour en jour, on les voit de plus en plus se dégêner. Si on leur donne quelques semaines, elles vont être non seulement très visibles, mais elles vont interagir avec le public parce que ce sont des animaux très enjoués», indique le directeur général du Zoo, David Rodrigue.

Nouvel habitat
C’est la première fois en deux ans qu’on peut observer des loutres à l’Ecomuseum. Leur nouvel habitat, qui a nécessité un investissement de 1,4 M$, est sept fois plus volumineux que le précédent, avec un bassin 55 fois plus grand qui comporte plusieurs points d’observation sous-marins, dont un mini-tunnel pour les enfants.

Un bâtiment de plus de 93 mètres carrés a également été construit pour les soins animaliers et vétérinaires.

«Tout est mis en œuvre pour assurer un niveau de soins exceptionnels. Nous faisons du bien-être animal notre priorité, et cet habitat en est un fidèle reflet. Rien n’a été négligé pour assurer que les loutres aient un environnement sécuritaire, stimulant et apaisant», assure M. Rodrigue.

Le Zoo Ecomuseum accueille uniquement des animaux blessés ou nés en captivité qui ne peuvent être réhabilités en nature.

Achalandage
Le Zoo Ecomuseum gagne à se faire connaître. «On est en croissance depuis une dizaine d’années. Les gens nous découvrent. Ils réalisent

de plus en plus ce qu’on est, ce qu’on fait», avance directeur général, David Rodrigue qui souhaite accueillir 135 000 personnes cette année.

2014 – 102 000 visiteurs
2015 – 115 000 visiteurs
2016 – 126 000 visiteurs

Situé sur le chemin Sainte-Marie, à une demi-heure du centre-ville de Montréal, le Zoo possède de nombreux animaux de la faune québécoise tels des aigles, hiboux, faucons, ours noirs, loups gris, caribous, reptiles, amphibiens, poissons et mammifères nocturnes.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!