FELIX O.J. FOURNIER TC MEDIA MTL La visite de PAT s'est faite en bus, mais également à la marche pour cette 7e édition de Découverte de quartier

Le soleil était au rendez-vous pour la journée Découverte des quartiers dans Pointe-aux-Trembles, organisée par la Ville de Montréal. L’arrondissement RDP-PAT a cherché à vendre le quartier aux 15 personnes présentes pour visiter l’est de l’île samedi matin.

Deux visites, en matin et en après-midi, étaient organisées ce samedi 15 octobre pour pouvoir découvrir au moins deux arrondissements sur 10 de Montréal.

En bus, mais également en marchant, les citoyens pouvaient découvrir des endroits moins connus dans la Ville, comme Pointe-aux-Trembles.

Yann Lessnick, conseiller en planification à la Direction du développement du territoire et des études techniques, qui animait la visite, a rappelé que le but de cette journée était pour l’arrondissement de RDP-PAT «d’intégrer de nouveaux arrivants, de faire découvrir les charmes du quartier, son renouveau mais aussi nos racines, d’où on part et où on s’en va».

Avec son patrimoine industriel et naturel, RDP-PAT possède une dualité intéressante selon lui: «c’est ce qui compose notre territoire. L’industrie s’est beaucoup assagie, il y a des méthodes beaucoup plus saines et des opportunités d’emplois intéressantes dans ce quartier.»

Un secteur abordable

Durant cette visite de trois heures, Dominic Brisebois, courtier immobilier pour RE/MAX et membre de la Chambre immobilière du Grand Montréal (CIGM), avait pour rôle de présenter l’offre résidentielle du quartier.

Les 15 personnes présentes ont pu comprendre qu’il existe une démarcation dans les prix des propriétés entre les quartiers centraux de Montréal et ceux de la Po

inte-de-l’île:

«Le secteur ici est un peu plus abordable, car la différence peut aller entre 50 000$ avec les quartiers voisins comme Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, à parfois 100 ou 150 000$ avec les quartiers centraux.»

Avec ses projets de condos et de maisons de ville sur le bord du fleuve, le quartier cherche justement à attirer le monde vers le Saint-Laurent: «PAT est un des seuls quartiers avec vue sur le fleuve, ajoute M. Brisebois. PAT est appelé à développer, à prendre de la valeur.»

Séduire les familles

Venu de Rosemont, un jeune couple était présent dans le bus à la recherche d’une maison pour eux et leurs quatre enfants:

«Nous sommes attirés par l’environnement, la tranquillité, on se voit bien déménager ici, surtout que si on achète dans l’année nos taxes sont exemptés», explique le père de famille, faisant référence au concours lancé par la Ville de Montréal.

De son côté Émilie, célibataire et habitant dans Ville-Marie, recherche elle aussi une propriété pour 2017:

«J’ai déjà participé deux fois à l’évènement Découverte des quartiers, dans Verdun et Hochelaga, et PAT je ne connais pas du tout, lance-t-elle. J’aime l’Est en général et mon budget est limité donc l’offre est intéressante. Ce qui me dérange le plus c’est que c’est loin des métros, mais j’aime le bord de l’eau.»

Chantal Rouleau, mairesse de RDP-PAT est venue dire un mot à ces visiteurs pendant le parcours, les encourageant à venir s’installer dans son quartier qui met en avant les activités, la culture, mais aussi la nature:

«Nous avons une chance inouïe d’être bordé par le fleuve, on veut mettre en avant cette richesse, notamment en travaillant sur nos infrastructures, nos activités de contact avec l’eau sans danger», précise-t-elle en parlant d’une usine de désinfection des zones usées qui sera en activité en 2018.

Pierre Desjardins, vice-président à L’atelier de culture de la PAT était présent pour faire connaître l’histoire de PAT à ces novices du quartier:

«Dans le choix d’une résidence, la qualité du milieu et le sens de l’appartenance à un milieu est important pour que les gens connaissent mieux où ils vont habiter, commente-t-il. Les fondements et les racines de PAT remontent à  trois siècles et demi, donc c’est important de présenter les éléments architecturaux qui sont encore là.»

 

Aussi dans Actualités :

Dû à un problème technique relié à la publication de publicités sur notre site web, nous avons temporairement désactivé la zone de commentaires sur le site web. En attendant que le problème soit réglé, nous invitons les lecteurs à faire leurs commentaires via notre page Facebook, soit directement sur notre mur, ou en message privé. Merci de votre compréhension et merci de nous lire!