La dernière semaine aura été faste pour le militant communautaire de longue date Theo Vecera, qui vient d’être récompensé par le gouvernement et qui a vu un grand rêve se concrétiser dans Rivière-des-Prairies.

Le 16 novembre, le fondateur de l’organisme Don Bosco Youth Leadership Center (YLC) recevait la médaille de l’Assemblée nationale du Québec, des mains du député local Marc Tanguay, pour ses 25 ans d’implication auprès des jeunes de son quartier.

Au même moment, le rêve qu’il caressait et promouvait auprès de l’arrondissement depuis 4 ans prenait vie: RDP a enfin sa première surface extérieure municipale de hockey-balle, au parc Alexis-Carel.

Des deux, c’est la construction du site de hockey-balle dont Theo Vecera parle le plus.

«Je trouvais qu’un terrain de dek hockey serait un outil de prévention formidable pour la communauté. Les jeunes pourraient en jouer, ne pas causer de troubles, rester actifs, se mêler aux autres et profiter du plein air. C’est un des arguments de vente que j’ai présentés à la Ville», explique M. Vecera.

«L’autre, auquel je crois beaucoup, c’est que je veux que RDP soit un modèle pour les autres arrondissements de Montréal et montre que différentes cultures peuvent s’unir, jouer ensemble et briser les stéréotypes. Et ça commence avec les enfants. L’idée c’est que les enfants italiens anglophones jouent avec les enfants haïtiens, les enfants francophones, les enfants arabes qui arrivent ou les enfants latinos du quartier.»

RDP  en retard

Très actif dans sa communauté, Theo Vecera a notamment créé le groupe de surveillance de voisinage RDP Neighbourhood Watch, sur Facebook, l’été dernier. Il a aussi milité au sein d’une coalition citoyenne opposée à la fusion des postes de police de quartier 45 (RDP) et 49 (PAT). Depuis plusieurs années, il dirige également un groupe citoyen qui surveille et dénonce les odeurs émises par une usine de transformation de sous-produits animaux du voisinage.

Le YLC Don Bosco, dont Theo Vecera est aussi le directeur de la programmation, est un organisme jeunesse bilingue de Rivière-des-Prairies qui œuvre en prévention, en éducation et en développement du leadership, notamment par le sport. M. Vecera l’a fondé il y a 19 ans parce qu’il constatait un manque de services de loisirs dans son quartier.

«Nous sommes un peu à la traîne à RDP. Nous sommes un des secteurs les plus jeunes à Montréal, voire, au Canada, mais nous n’avons pas les services de loisirs qu’il faut.»

«Nous devons faire de gros efforts pour rejoindre la jeunesse de notre communauté. Sinon, chacun reste dans son coin.» -Theo Vecera

Maintenant qu’il a le terrain de hockey-balle dont il rêvait, le militant voit grand. Il espère voir, chaque année, au moins 1000 jeunes, mais aussi des adultes et des aînés l’utiliser. «Le terrain est très grand alors on n’a pas à l’utiliser seulement pour le hockey-balle. On pourrait y jouer au mini-soccer ou à d’autres activités. On peut y tenir des événements spéciaux. J’essaie de voir le terrain comme quelque chose à plusieurs usages.»

Le site de hockey-balle du parc Alexis-Carel a couté plus de 323 000$ à aménager, selon l’arrondissement. M. Vecera explique qu’il en revendiquait deux à l’origine, mais cela n’était pas possible en raison de contraintes budgétaires. «Mais je pousserai pour en avoir un autre dès que nous aurons bien déterminé ce qu’on veut faire durant l’année», annonce-t-il.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus