Encourager les commerçants à indiquer dans leurs vitrines la possibilité pour les clients d’apporter leurs propres contenants, c’est ce que souhaite l’arrondissement. À Verdun, ils sont déjà une poignée d’entrepreneurs à avoir franchi le cap avec l’autocollant du réseau Circuit Zéro Déchet.

C’est en partant d’une démarche personnelle que la graphiste Cindy Trottier a mis en place il y a un an le réseau Circuit Zéro Déchet qui permet de trouver des commerces où s’approvisionner sans emballage.

«L’autocollant est une visibilité sur place qui sert à repérer facilement les marchands du réseau, explique l’entrepreneure. C’est une identité donc à chaque fois qu’on va le voir, peu importe la ville, on va savoir que c’est une place qui accommode les clients qui veulent se faire servir dans leurs contenants. Avec la carte interactive en plus, je voulais créer une sorte de TripAdvisor du zéro déchet pour ceux qui se promènent, voyagent, ou vivent dans des endroits plus reculés.»

Pour faire partie du réseau, les commerçants doivent répondre aux exigences du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ). Sur le site Internet, les intéressés trouvent donc un guide d’hygiène et de salubrité pour les aider dans leurs démarches.

Les entreprises non alimentaires peuvent aussi participer. Par exemple, un salon de coiffure qui propose des bouteilles de shampoing grand format pour leurs clients avec une station de remplissage.

«Je souhaiterais que le maire de Verdun décide d’aller de l’avant en finançant les autocollants pour les marchands de l’arrondissement ou du moins d’en faire la promotion en tant qu’ambassadeur. On pourrait par exemple avoir une escouade verte qui aille sur le terrain. Je crois que ça aiderait les commerçants à savoir que ça existe et comment le faire dans le respect des normes du MAPAQ», soutient Mme Trottier.

Verdun
Depuis presque six mois, la Fromagerie copette & Cie dispose de son autocollant.

«On avait deux clients qui nous apportaient leurs contenants et de plus en plus de personnes m’en parlaient donc on a décidé de les accepter, raconte la propriétaire Cristel Henssen. On suit aussi la tendance puisqu’on a changé nos contenants pour être le plus compostable possible. Les clients adorent ça. La difficulté est de penser à apporter ses plats.»

Tous les plats sont acceptés, même si le papier en cire d’abeille est recommandé pour les fromages et les sandwichs. Ceux qui auraient oublié leurs contenants peuvent aussi en acheter directement sur place, notamment des sacs à pain.

Quant à la manière de procéder, l’équipe de la boutique s’est assurée de répondre aux mesures sanitaires.

«On ne peut pas mettre les plats des gens sur notre comptoir puisque même s’ils sont propres, il vaut mieux être prudent. On a donc créé un espace d’emballage pour les contenants des clients. On a dû changer un petit peu, mais on s’est bien adaptés», assure Mme Henssen.

D’autres commerçants verdunois disposent également de l’autocollant, dont Chez Robin marché local, Marché Branche d’Olivier et Épicerie LOCO.

Pour plus d’infos.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!