Collaboration spéciale Le boulevard Gouin Est est considéré par les automobilistes comme la pire route de Montréal.

CAA-Québec a dévoilé les cinq «pires routes» de Montréal, toutes dans l’est de l’île. Sur la première marche de ce podium très peu enviable on retrouve le boulevard Gouin Est, le sixième plus délabré à l’échelle provinciale.

Les nombreux nids-de-poule des rues Notre-Dame Est, Sherbrooke Est, St-Zotique Est et de l’avenue Papineau ont également donné des maux de tête aux automobilistes de la métropole qui ont voté massivement pour ces artères.

Le palmarès dévoilé par CAA-Québec est le résultat de quatre semaines de vote électronique dans tous les coins de la province sur le site de l’association automobile.

Pas loin de 14 000 votes d’automobilistes de six régions du Québec ont été enregistrés sur le site Web, soit presque trois fois plus que l’année dernière.

«On voit que l’état du réseau routier est au cœur des préoccupations des citoyens. Près de 2100 routes problématiques ont été soulevées par les automobilistes qui aimeraient que cela change», explique Anne-Sophie Hamel, porte-parole de CAA-Québec.

Elle explique que cette démarche mise de l’avant par CAA pour une deuxième année consécutive a pour objectif de maintenir informés les citoyens, ainsi que de faire connaître les pires routes aux autorités compétentes.

Des travaux sur ces cinq rues en 2016
Du côté de la Ville de Montréal, on indique que l’investissement total projeté en 2016 pour des travaux de voirie s’établit à 200 M$. Une somme supplémentaire de 79 M$ sera destinée à des «grands projets» en infrastructures.

«Ce financement permettra notamment de restaurer 156 km de chaussées», indique par voie électronique Philippe Sabourin, relationniste de la ville.

Il ajoute que des travaux sont prévus aux cinq rues faisant partie du palmarès de CAA.

Des travaux d’égout d’aqueduc et de chaussé seront réalisés sur le boulevard Gouin Est entre le boulevard Lacordaire et l’avenue Veuillot. Des travaux de réfection routière auront également lieu entre la rue d’Orléans et le boulevard Pitfield.

«À ces travaux planifiés s’ajoute la réfection du tronçon situé entre la 71e Avenue et la 81e Avenue. Ces travaux font partie du programme complémentaire de planage et revêtement. L’opération consiste à enlever par rabotage, en tout ou en partie, le revêtement bitumineux d’une chaussée existante (entre 40 et 85 mm), ceci en vue de corriger certains défauts de surface de la chaussée avant la pose d’un nouveau revêtement bitumineux», explique M. Sabourin.

L’arrondissement de Montréal-Nord effectuera également des travaux de réfection du boulevard Gouin entre l’avenue des Laurentides et l’avenue Audoin ainsi qu’entre l’avenue Salk et l’avenue Lacordaire.

Les autres travaux

– Avenue Papineau : de Ontario à Mont-Royal, égout, aqueduc et chaussée. Début du chantier: Mai 2014 Fin: été 2016 Coût: 13,2 M$

de Crémazie à Louvain, égout, aqueduc et chaussée. Début du chantier: en attente. Durée: 2 ans 1/2 Coût: 22,5 M$

– Rue Notre-Dame E: de George V à Denis, réfection routière. Début du chantier : Octobre 2015 Durée: 7 mois.

de Bossuet à Cadillac, égout et chaussée. Début: juillet 2016 Durée: 2 mois.

– Rue Sherbrooke E : réaménagement du carrefour Pie-IX/Sherbrooke. Début du chantier : septembre 2015 Durée : 2 ans. Coût: 19 M$

réfection d’un tronçon, entre la 30e Avenue et la 31e Avenue, est à prévoir.

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!