Près de 10 ans après qu’on ait eu posé la première pierre, la salle de concert la Philharmonie de l’Elbe, à Hambourg en Allemagne, a finalement ouvert ses portes mercredi.

La nouvelle résidence de l’orchestre symphonique de la radio nord-allemande est censée avoir une acoustique fabuleuse. À cause de la forme circulaire de la salle principale, les spectateurs sont assis à un maximum de 30 m du chef d’orchestre.

Le projet de cette salle de concert a pris naissance en 2001. Lors de la pose de la première pierre en 2007, on espérait qu’elle serait complétée en 2010 pour un coût d’environ 241 M€, soit déjà un prix trois fois plus élevé que le projet original. La construction s’est finalement étendue jusqu’en octobre dernier et la salle aura coûté près de 790 M€.

Construite dans le chic quartier Hafencity, situé au bord du fleuve l’Elbe, la Philharmonie de l’Elbe a été érigée sur un ancien entrepôt portuaire en briques rouges. C’est dans la structure en verre rappelant la forme d’une vague que se situent les deux salles pouvant accueillir respectivement 550 et 2150 personnes.

La chancelière allemande, Angela Merkel et le président allemand, Joachim Gauck, étaient présents à la cérémonie et au concert d’ouverture qui ont eu lieu mercredi.

Pour l’occasion, l’orchestre a entre autres joué Persifal de Richard Wagner, une création du compositeur allemand Wolfgang Rihm, et le dernier mouvement de la 9e symphonie de Beethoven.

Un spectacle lumineux a également été projeté sur l’extérieur du bâtiment.

 

Aussi dans Culture :

blog comments powered by Disqus