Ici, comme ailleurs, le temps des fêtes, quelles qu’elles soient, les familles se retrouvent autour d’un repas et jasent de tout et de rien. Ici, comme ailleurs, les convives râlent alors contre le gouvernement, pointent du doigt la corruption, la collusion et tous les autres vices qui rongent leurs sociétés respectives. Or, avec autant de gens qui vantent la vertu, on est à même de se demander pourquoi le vice prolifère partout dans notre bas monde.

Autrement dit, être un bon citoyen voudrait-il dire afficher des valeurs citoyennes, mais payer le maximum de ses achats sous la table pour éviter les taxes chez le coiffeur, le garagiste, le restaurateur et ainsi de suite pour frauder le fisc pour s’en mettre plein les poches illicitement?

Être un bon citoyen voudrait-il dire claironner partout haro sur les criminels à cravates, les politiciens corrompus et la mafia de la construction, mais une fois derrière les portes closes, loin des caméras, être témoin de ces mêmes manigances sans brancher?

Être un bon citoyen voudrait-il dire se présenter publiquement en chevalier blanc tout en n’offrant aucune heure de bénévolat à la communauté pour soutenir n’importe quelle cause humaniste délaissée par l’État?

Être un bon citoyen voudrait-il dire voter sans vérifier les programmes des partis politiques, avant de choisir la candidate ou le candidat qui porterait haut les aspirations du bien-être commun?

Être un bon citoyen voudrait-il dire vanter son monde civilisé tout en s’abreuvant surtout de médias aliénants qui ciblent tout ce qu’il y a de vil chez l’humain sur l’autel des cotes d’écoute et crétinisent l’électeur moyen à petite dose, au point de le transformer en une machine à élire des Trump de ce bas monde?

Être un bon citoyen voudrait-il dire vivre en démocratie et cautionner des élections qui ressemblent de plus en plus à une gigantesque foire de stratèges qui excitent les colères, les haines et le culte de la personnalité, comme dans un bar ouvert où l’altération des faits prime?

Être un bon citoyen voudrait-il dire ne pas porter de signe religieux et afficher publiquement les valeurs de l’égalité, de la solidarité et de la liberté, mais en privée, harceler femmes, enfants et toute personne vulnérable ou sous son emprise?

À la fin de la journée, qu’est-ce qui fait d’un être un bon citoyen utile à sa communauté? Ce qu’il affiche ou ce qu’il fait?

Aussi dans Autrement dit :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!