Getty Images/iStockphoto

Au lendemain du tremblement de terre survenu dans la nuit de mercredi en Italie, dans la région de Latium, près de Rome, le président de Terra Madre et Slow Food, Carlo Petrini, lance un appel à l’aide aux restaurateurs du monde entier.

En effet, l’un des villages les plus touchés par la catastrophe est celui d’Amatrice, à une centaine de kilomètres au nord-est de Rome. Selon le maire du village, «sa ville est anéantie». La ville accueillait en effet plusieurs visiteurs cette semaine en vue du festival organisé autour de la fameuse sauce qui porte le nom de la ville, «l’amatriciana», qui devait avoir lieu le week-end prochain.

M. Petrini demande aux restaurateurs «de mettre au menu le plat emblématique de la ville touchée, le Bucatini all’Amatriciana, de le laisser au moins un an et de reverser une petite partie des revenus. Nous demandons aussi aux clients de choisir ce plat. Les fonds récoltés seront directement reversés à la Commune d’Amatrice.»

Le Bucatini all’Amatriciana est un plat composé de joue de porc (ou de la pancetta), de pecorino romano – deux spécialités de la région –, de sauce tomate et de piment. [La recette, tirée du site de Ricardo.]

> Pour adhérer, écrire à: unfuturoperamatrice@slowfood.it

Cette initiative n’est pas sans rappeler celle du chef étoilé Massimo Bottura, qui, après le tremblement de terre de mai 2012 dans son Émilie-Romagne natale, avait créé une recette de risotto cacio e pepe (risotto au fromage et au poivre) pour éviter la perte des quelque mille meules de parmigiano reggiano endommagées lors du séisme. Des gens de partout dans le monde ont préparé ce plat. Résultat: toutes les meules ont été vendues, évitant à plusieurs producteurs de fermer boutique. Comme quoi la solidarité peut aussi passer par la nourriture!

Aussi dans Bouffe et compagnie :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!