Dans exactement cinq jours, ce sera la Saint-Valentin, la fête des amoureux. Le 14 février, je ne recevrai pas de fleurs, je n’aurai pas de souper en tête-à-tête et je ne m’adonnerai pas à une partie de jambes en l’air impliquant du chocolat…

Cette année cependant, j’ai décidé que ça ne me ferait pas un pli! Pourquoi? Pas parce que je trouve que la Saint-Valentin est une fête hyper commerciale et que ça devrait être la fête tous les jours quand on est en couple, mais parce que cette année, j’ai décidé qu’avec mes amies et amis célibataires, on allait célébrer ça en grand nous aussi!

Pas question de nous morfondre chacun chez nous en pyjamas en écoutant pour une énième fois The Notebook! Ce week-end, mes amis et moi, on se paye une bonne bouffe dans un resto et on sort à la soirée Frenche ou meurs, Présente-moi tes parents, au Belmont. Ce sont les gens en couple qui vont être jaloux!

Si je vous raconte mes super plans pour la Saint-Valentin, c’est que j’ai envie ici de rendre hommage à mes amies et amis célibataires, sans qui mon célibat ne serait pas aussi amusant et instructif qu’il l’a été ces dernières années. S’il y a bien une chose dont on a besoin quand on est célibataire, c’est d’avoir des copines et des copains qui le sont aussi!

Si vous êtes la seule personne de votre cercle d’amis  sans conjoint, renouez vite avec de vieilles connaissances qui n’ont toujours pas trouvé l’âme sour! Sinon, il se peut très bien que vous fassiez une dépression à toujours entendre parler de bébés et de maison pendant vos soupers d’amis en couple!

Moi, j’ai la chance d’avoir quelques amies célibataires sur qui je peux toujours compter pour aller prendre un verre ou voir un film au cinéma, et ce, souvent à quelques heures d’avis. Avec elles, je peux vraiment parler de mes histoires de cour, sans me faire juger. Ensemble, on se lance même des défis pour se forcer à aborder des gars. Des heures et des heures de plaisir!

Avec mes amis célibataires de la gent masculine, je peux enfin savoir ce que les hommes veulent vraiment et me faire dire mes quatre vérités quand c’est nécessaire. Et si j’ai besoin qu’un homme me serre dans ses bras parce que ça fait des mois que personne ne l’a fait, mes amis de gars savent très bien s’acquitter de cette tâche.

Alors, chers amies et amis célibataires de mon cour, je profite de la fête de l’amour pour vous dire que je vous adore! Merci d’égayer ma vie de célibataire! Je vous souhaite tout l’amour que vous méritez!

Votre Valentine,
Juliette

Commentez cette chronique sur le web : www.journalmetro.com/paroles
Pour joindre notre chroniqueuse : juliette@journalmetro.com

– Les opinions exprimées dans cette tribune ne sont pas nécessairement celles de Métro.

Aussi dans Juliette, l'éternelle célibataire :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!