FOX The Rocky Horror Picture Show

J’ai mal à mon classique.

Jeudi soir, Fox dévoilait sa relecture du Rocky Horror Picture Show quarante ans plus tard avec Laverne Cox dans le rôle iconique campé par Tim Curry à l’époque. C’est rare, mais j’aurais préféré ne pas visionner ce remake, même ma curiosité morbide a abandonné le projet en cours de route.

C’était tout simplement pénible, comme si on avait un long épisode de Glee avec les chansons du Rocky Horror Picture Show.

Il ne reste rien de l’irrévérence de l’original. L’inventivité, la subtilité, la profondeur, tout est évacué au profit de cette version lustrée, propre, limite parodique d’un classique du cinéma de genre.

Pourtant, ce n’est pas la première fois qu’on revit l’expérience. Les chansons ont été reprises, remixées, repensées. Les performances devant publics, la traditionnelle projection à l’Halloween avec des gens costumés. Le culte du Rocky Horror Picture Show en est un de réappropriation du film et de sa musique. Mais cette version, particulièrement cette version, est le problème avec la reprise de nos classiques.

Ghostbusters a été reçu très tièdement cette année et on aimerait croire que les studios vont finir par comprendre qu’à notre époque nostalgique où tout est accessible, on ne veut pas voir nos classiques refaits, on veut simplement revoir nos classiques.

Rien de plus.

Refaire le Rocky Horror Picture Show mot à mot, plan par plan, sert qui au juste? Pourquoi ne pas simplement diffuser l’original sur les ondes de Fox? Ou si vous tenez vraiment à inclure la mythique participation du public, on aurait pu filmer une projection de l’original et faire un spécial avec ça au lieu de ce nouveau film supposément projeté devant une foule.

Rien ne fonctionne dans cette nouvelle version, pas même le jeu de Laverne Cox qui incarne à peine du bout des lèvres l’ambiguïté mise en images par Curry à l’époque.

C’est beau, ça brille, mais c’est vide, sans âme. Comme un karaoké durant une fête d’employé sur l’heure du dîner un mercredi de janvier.

J’aurais sûrement été plus clément si Fox avait choisi de faire un grand événement télé en direct, comme Peter Pan ou The Sound of Music à NBC, mais cette bête reprise ne vole pas haut, un peu comme les films «straight to DVD» de Jean-Claude Van Damme ou Steven Segal, dans le temps où les clubs vidéos étaient encore fréquentés.

Dire que je suis déçu serait trop gentil envers cette production. Je suis fâché, limite insulté dans mon rôle de téléspectateur. C’est non seulement un effort paresseux, mais insultant pour le matériel d’origine.

Ce n’est pas parce qu’on peut faire quelque chose que c’est forcément une bonne idée de le faire. Ça s’applique à The Rocky Horror Picture Show, Let’s Do the Time Warp Again.

Par contre, si vous êtes à Montréal lors de la fin de semaine de l’Halloween, allez voir le film en salle avec des gens costumés – ça vaut franchement le détour, contrairement à cette triste reprise présentée par Fox.

Aussi dans Culture :

blog comments powered by Disqus