Au nom de tous les Montréalais et de tous les étudiants, bravo à la télé étudiante de l’Université Concordia. CUTV, que vous pouvez suivre en direct au www.cutvmontreal.ca. Un travail hors pair. Une couverture exhaustive sans commentateur inutile. Des étudiants-journalistes qui ont fait parler énormément depuis le début du conflit (étudiant, duh, mais c’est redondant). Tout un exploit.

Pour ceux qui ne le savaient, CUTV a diffusé en direct lors de beaucoup de manifestations étudiantes. Ses artisans ont saisi sur le vif beaucoup d’images dérangeantes depuis les dernières 24 heures, pendant que certains postes couvraient le tout, hier, mercredi soir et cette nuit, en donnant surtout le côté que le 1% voulait bien voir. CUTV aurait pu donner des leçons à bien des stations de nouvelles en continu. Certaines ont d’ailleurs utilisé ses images.

Pour bien des internautes, nous étions des milliers à les suivre, (5000 ou 6000 en tout temps) cette nouvelle source d’informations alternative à la télévision, quoiqu’un peu déjantée, était rafraîchissante et innovatrice. Pour beaucoup de jeunes et de moins jeunes, blasés de la traditionnelle cassette, on-interviewe-l’autorité-et-les-manifestants-ont-tort, cette équipe révolutionnaire, il va sans dire, nous a tenus en haleine toute la soirée.

Même qu’à un moment, l’équipe a été aspergée, en direct, de poivre de cayenne ou de gaz irritant, ce n’est pas important. Ce qui est important c’est que cette petite équipe forcera sans aucun doute les grands médias traditionnels, même si leurs équipes sur le terrain ont également couru de grands risques, à opérer de grands changements dans les prochains jours.

L’équipe nous a fait vivre l’événement avec la foule, avec les étudiants québécois,  couvrant le tout d’un angle jamais vu auparavant.

En suivant les événements sans coupure, sans retour constant en studio, nous pourrons à l’avenir nous faire une opinion plus éclairée des manifestations en y jumelant les télés plus conventionnelles.

Alors bravo et Long Live CUTV!

P.S. Ce serait génial si les frappes de l’UPAC, les débordements de Jean Charest et de ses sbires, la brutalité policière, pouvaient être couverts par un média télévisé professionnel, aussi libre, en permanence, vous ne trouvez pas? En attendant, faites des dons généreux sur leur site… Diffuser en direct coûte cher et changer des lentilles de caméra pleines de poivre de cayenne aussi. À bon entendeur…

P.P.S. Un petit vidéo qui circule sur le web, qui n’a rien à voir avec la gravité des événements d’hier soir, mais puisque notre bon Premier Ministre entend à rire… Bonus! Attention, c’est drôle, mais ça fesse!

Aussi dans Les Justiciers masqués :

blog comments powered by Disqus