AFP

Le magazine Forbes a mis en ligne la liste des 10 YouTubers les plus riches. Pour faire partie de la liste, les élus devaient gagner au minimum 2,5 millions $, avant impôts, au 1er juin 2015. Les données ont été puisées de Nielsen, IMDB, ainsi que d’autres sources, et la sélection a été complétée grâce à des entrevues avec des agents, des gérants, des avocats, des professionnels de l’industrie et les vedettes elles-mêmes.

Êtes-vous surpris d’apprendre que des individus de moins de 30 ans, inconnus du commun des mortels, sont multimillionnaires grâce à YouTube? Il est bel et bien révolu le temps où YouTube était un simple canal de divertissement, avec des vidéos de chats et du monde qui tombe. YouTube touche plus d’adultes habitant aux États-Unis et âgés de 18 à 34 ans que n’importe quelle chaîne de télévision, des milliers de chaînes dépassent la barre des 100 000$ de revenus par an (Source).

De quoi traitent les chaînes de ces personnalités? Elles commentent des parties de jeux vidéos («The Big Thing» sur YouTube), font de l’humour, parlent de leurs trucs beauté ou dansent en jouant du violon. Voici donc la liste :

1. PewDiePie: 12 millions $

Ce Suédois est suivi par près de 40 millions de personnes. Son influence est remarquable : s’il commente un jeu vidéo en particulier, les ventes augmentent systématiquement. Il a même vu son personnage YouTube être réincarné.

2. Smosh: 8,5 millions $

Les amis d’enfance Ian Hecox et Anthony Padilla de Californie se prêtent à l’humour absurde sous les traits du Smosh, le nom du duo de leur chaîne, qui a d’ailleurs donné naissance à cinq autres chaînes. Et un film qui sortira en juillet.

2. Fine Brothers: 8,5 millions $

Benny and Rafi Fine sont reconnus entre autre pour filmer la réaction des gens par rapport à un film ou encore à une vidéo (#inception). Ils sont maintenant à l’antenne de Nickledon avec un show nommé React to that.

4. Lindsey Stirling: 6 millions $

Une fille qui joue du violon. Et qui danse en même temps. Plutôt simpliste me direz-vous, mais ses performances sont assez exceptionnelles.

5. Rhett & Link: 4,5 millions $

Rhett McLaughlin et Charles Lincoln Neal III ont un diplôme en génie et ont développé une carrière dans l’humour grâce à YouTube.

5. KSI: 4,5 millions $

Un autre commentateur de jeux vidéos, anglais cette fois, dont la chaîne YouTube et ses 11 millions d’abonnés lui ont permis de propulsé sa carrière musicale. Wassup!

7. Michelle Phan: 3 millions $

Une maquilleuse autodidacte qui présentent des tutoriels beauté. Je l’avais découverte il y a quelques années en me cherchant un maquillage de femme chat pour un party d’Halloween. Depuis, avec la Québécoise Cynthia Dulude sur YouTube, elles demeurent mes références. Elle possède maintenant sa propre ligne de cosmétiques.

8.Lilly Singh: 2,5 millions $

Connue sous le pseudonyme de Superwoman sur YouTube, Lilly Singh est une Canadienne dont les parents sont d’origine indienne. Elle est aussi une chanteuse, et sa tournée A trip to Unicorn Island s’arrête dans 27 villes partout dans le monde.

8. Roman Atwood: 2,5 millions $

Une chaîne de «pranks» (farces, pièges amusants), niveau supérieur. Et parfois «malaisants»!

8. Rosanna Pansino: 2,5 millions $

Chef autodidacte, Pansino amène une touche de geekness à ses recettes, avec humour et désinvolture. Elle fait régulièrement des tests à l’aveugle avec des invités. Elle publiera un premier livre de recettes : The Nerdy Nummies Cookbook: Sweet Treats for the Geek in All of Us.

L’engagement de ses fans : la clé du succès

Chacun de ces YouTubers vous le diront, la clé de leur réussite demeure l’engagement des fans, l’interaction avec eux. Donner aux fans ce qu’ils veulent voir.  Vous désirez démarrer votre chaîne YouTube? Suivez les conseils de la chaîne YouTube Creators Academy. Peut-être deviendrez-vous riche, vous aussi!

Aussi dans Les notifications de @MarikaMTL :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!