Andrew Jones est un mannequin et culturiste américain de 26 ans.

À première vue, il semble tout à fait normal. Pourtant, quelque chose ne tourne pas rond chez Andrew.

Techniquement, il n’a pas de cœur, ni de pouls.

En 2012, il a été diagnostiqué d’une cardiomyopathie, une maladie cardiovasculaire qui réduit considérablement le sang éjecté par son cœur. Après plus de quatre mois d’hospitalisation, il a pu retrouvé sa vie normale à l’aide d’un cœur artificiel, un appareil qui le suit maintenant partout.

Depuis, il est en attente d’une transplantation. Ça fait déjà quatre ans.

Au Canada, les maladies cardiaques sont les maladies les plus mortelles chez les adultes. En 2012, 66 000 personnes ont succombé à une maladie du cœur ou à un AVC, soit l’équivalent d’une personne à toutes les sept minutes.

Comme Andrew s’amuse à le dire, il est possiblement le plus beau «mort-vivant» que vous ayez vu.

Aussi dans Qu'est-ce t'Andy? :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!