Pour une troisième année, André Robitaille nous revient avec son émission Testé sur des humains.

Si comme moi vous n’avez pas accroché à la première saison et pas vraiment donné sa chance à la deuxième, je vous suggère fortement de venir voir ce qui se passe à TVA les lundis à 21h.

Robitaille, toujours aussi efficace dans son rôle de «passeur de puck» est entouré de Pierre-Yves Lord qui a vraiment le cran de tester n’importe quoi (qui peut faire mal!) et d’Anaïs Favron qui est, selon moi, la nouvelle tête d’affiche télé la plus intéressante depuis des années.

Chaque semaine, ils reçoivent également deux invités qui vont tester des situations dans la rue. Jusqu’à quel point une cliente peut être exigeante? Le matériel cassé dans un magasin, doit-on le payer? La vie de joueur de hockey professionnel est-elle vraiment si facile? Les gens ont-ils le courage de leurs opinions?

Évidemment, certains des tests vont immanquablement nous sortir de notre zone de confort. Par contre, les réactions des gens tournés en caméra cachée sont totalement imprévisibles et distrayantes à regarder.

Si certains tests peuvent soulever des débats (comme Anaïs Favron qui est méchante en public avec son vieux père et où une seule personne ose lui dire d’arrêter), d’autres nous font voir la réalité différemment.

Ce que j’aime par-dessus tout, c’est que ce genre d’émission nous montre que la télé peut nous divertir intelligemment.

TESTÉ SUR DES HUMAINS
Lundi – 21h
@ TVA

Exemple de PY et de son cran! Merci Petitpetitgamin

Aussi dans Télé:

blog comments powered by Disqus