Collaboration spéciale Modeselektor
  • Modeselektor @ Métropolis
    Vendredi 20 avril

Si vous ne connaissez pas Gernot Bronsert et Sebastian Szary, il y a de fortes chances que vous ne connaissiez pas grand-chose à la musique électronique. Je ne vous juge pas, c’est comme ça. Je ne connais rien à la musique métal… Formé en 1996, le duo berlinois Modeselektor (également MDSLKTR) est l’une des formations les plus respectées sur la scène internationale. Un groupe qui refuse les étiquettes et qui puise autant dans ses influences hip-hop que glitch, et qui va même jusqu’à enregistrer des sons dans la rue pour les remixer : une voiture qui passe, le vent sur du métal, peu importe. Les deux comparses sont prêts à tout pour se réinventer et repousser leurs limites.

Pour les avoir interviewés il y a quelques années, il m’apparaît évident que ces deux gars, qui ont aussi un bon sens de l’humour, sont de vraies têtes de cochon qui font ce qu’ils veulent quand ils le veulent. Et ce, pour le plus grand plaisir de leurs fans. Résultat : une musique électro pointue, dansante et répétitive, à la limite aliénante, techniquement très bien faite et originale à souhait. Ajoutons que le duo berlinois est présentement en tournée nord-américaine et qu’il a invité nulle autre que notre nouvelle vedette locale Lunice à l’accompagner en première partie, tout comme le Torontois Egyptrixx. Métropolis, 59, rue Sainte-Catherine Est

  • Lancement du magazine Perle #3 @ Blvd 44
    Mardi 24 avri
    l

J’ai beaucoup d’amis photographes. Mon meilleur ami est photographe, mon futur coloc est photographe, je joue au hockey avec des photographes, les filles que je fréquente ont des blogues de photos et mes amis qui ne sont pas photographes aiment prendre des photos pour le fun. Ça fait en sorte que mes meilleurs amis me parlent souvent de leurs projets. Le nouveau projet d’un ami photographe, qui engage aussi mes autres amis photographes, me parle beaucoup. Il s’agit d’un magazine québécois appelé Perle. Sur son site web, celui-ci est décrit comme un «magazine érotique inspiré de l’esthétique et du contenu rédactionnel du célèbre Playboy des années 1950 et 1960».

Ayant «lu les articles» de la première édition, je dirais que Perle est plutôt du type «fille-d’à-côté légèrement vêtue se questionnant sur l’état du monde à contre-jour devant sa fenêtre». Des photos parfois léchées, parfois brouillonnes, dans un magazine où chaque collaborateur apporte sa touche et son style. Ce troisième numéro de Perle sera lancé mardi au Blvd 44 à 18 h. L’entrée coûte 15 $, ce qui inclut un drink et une copie du magazine. Il risque d’y avoir quelques-uns de mes amis photographes sur place… Blvd 44, 4467, boulevard Saint-Laurent

Aussi dans Vivre dans la nuit :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!