Chantal Levesque La piste sur la Boyer reste ouverte cet hiver dans Ahuntsic et la Petite-Patrie.

Au lendemain du chaos météorologique de mardi, les pistes cyclables étaient (presque) toutes bien déneigées. Pour une troisième année, Métro a fait le tour du réseau cyclable hivernal montréalais et décerne ses lauriers aux arrondissements les plus méritants.

Après trois heures de coups de pédales et cinq arrondissements visités, mercredi, on est agréablement surpris: les pistes sont quasiment toutes praticables, malgré les 7cm de neige et les 5mm de pluie verglaçante qui sont tombés le jour précédent.

Tuons le suspense tout de suite: c’est l’arrondissement du centre-ville (Ville-Marie) qui conserve son titre. Malgré des déneigements moyens sur le boulevard René-Lévesque et sur la rue Fullum, les pistes sur Berri et De Maisonneuve sont nickel. Sur cette dernière, on teste actuellement le déneigement par balais brosse.

«Cette année le déneigement sur De Maisonneuve est rapide et uniforme du centre-ville à l’ouest de Montréal. On n’a jusqu’ici recensé que 5 journées où ce n’était pas sécuritaire à cause de plaques de neige», lance Daniel Lambert, porte-parole de la Coalition vélo, qui tient un journal de bord chaque hiver et qui n’hésite pas à interpeller les décideurs publics sur l’état des pistes cyclables.

Grosse amélioration sur Le Plateau-Mont-Royal qui rate le titre de peu, à cause d’un mauvais déneigement le long du parc Jeanne-Mance. On a aussi été un peu déçu par la nouvelle vélorue sur Mentana pas particulièrement bien déneigée.

Mais la plus grosse déception vient de l’arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie qui avait remporté les honneurs en 2015. Près de 2cm de neige s’étaient accumulés sur la piste de la rue Rachel. Pas de quoi freiner les cyclistes, mais par rapport aux autres pistes, mettons que ça se voyait. D’autant plus que les trottoirs, le long de la piste, étaient dans un état impeccable.

piste-cyclable-rachel-4178

Marc Jolicoeur de Vélo-Québec a aussi noté que sur la piste Boyer, qui reste désormais ouverte l’hiver, le déneigement est meilleur dans Villeray que dans La Petite-Patrie. Dans le premier cas, l’arrondissement utilise de la saumure, plus efficace pour déglacer, et tasse la neige entre la piste et le trottoir, là où sont plantés les arbres. «Rosemont tasse plutôt la neige du côté des bollards. Ça fait des bourrelets de neige sur la chaussée, ce qui finit par réduire la largeur de la piste», selon M. Jolicoeur.

On n’a pas de grosses attentes en arrivant dans Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, qui a toujours terminé en queue de notre classement. Il n’y a pas eu de miracle cette année.  On roule sur De Coubertin au milieu de la voie pour éviter les plaques de glace. On cherche encore où est la piste sur Viau. Et après quelques coins de rues sur La Fontaine, on bifurque sur une artère commerciale, le seul endroit viable pour les cyclistes. Ah si, il y a désormais la bucolique piste sur Notre-Dame qui est assez bien déneigée.

Mention spéciale à Outremont, qui après plusieurs pelletages citoyens de protestations, semble finalement déneiger sérieusement la piste sur le chemin de la Côte-Sainte-Catherine. «On voit bien que les effets de la politique de déneigement portent leurs fruits», affirme Marc-André Gadoury, l’élu responsable du vélo à la Ville. Ce dernier mentionne que de nouveaux liens entre arrondissements contribuent aussi à améliorer le réseau.

«Même si la Ville a fait des progrès, seulement 4% des déplacements quotidiens se font à vélo dans les quartiers centraux l’été. À Copenhague, c’est 40%. Là-bas, il y a huit fois plus de pistes en site protégé», souligne M. Lambert, qui croit que les cyclistes doivent continuer de talonner l’administration municipale tout en soulignant ses bons coups. Une main de fer, dans un gant de Gortex!

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!