Formula E via Getty Images Les bolides de la Formule E rouleront dans les rues de Montréal les 29 et 39 juillet 2017.

La Ville de Montréal va investir près de 24M$ pour accueillir les dernières courses du championnat de Formule E les 29 et 30 juillet prochains.

Cette somme servira notamment à refaire une partie des routes qu’emprunteront les pilotes dans le cadre de ce circuit urbain de 2,5 km qui sera construit dans l’arrondissement de Ville-Marie. Les participants passeront notamment par le boulevard René-Levesque Est, l’avenue Papineau ainsi que par les rues Viger, Saint-Antoine, Notre-Dame et Berri.

Des clôtures, des blocs de béton pour entourer le circuit et des paddocks temporaires, qui verront le jour à proximité de la tour de Radio-Canada durant les épreuves, vont également être achetés.

«Ce n’est pas juste une course pour une course», a expliqué le maire de Montréal, Denis Coderre, lors d’une conférence de presse mardi, précisant qu’«il fallait investir de toute façon.»

Évoquant un contrat de trois ans avec les organisateurs, renouvelable pour trois nouvelles années, le maire Coderre parie sur l’avenir. «D’après moi, ce genre de course va prendre de l’ampleur. Il va y avoir un engouement certain et les hôtels seront remplis», a-t-il estimé, sans vouloir cependant s’avancer sur le nombre de touristes attendus et les possibles retombées économiques. «On fera l’étude après», a-t-il mentionné.

L’élu a mis en avant «le leadership» que pourrait prendre la Ville grâce à la Formule E. «C’est plus qu’une course, c’est une mission. On parle de développement durable, on fait du bien à la planète», a-t-il confié, avant de préciser que des conférences et autres événements de sensibilisation seront organisés en amont de l’événement.

«Montréal peut être la capitale de la Formule 1 et de la Formule E.» – Denis Coderre, maire de Montréal

Des passerelles pour les déplacements
Le maire de Montréal, qui a évoqué «un rêve que [je] caresse depuis trois ans», a également promis qu’aucun problème de sécurité ne gênera les résidants présents à l’intérieur de cette boucle.

Si ces derniers ne pourront sortir leur véhicule durant les courses, des passerelles vont être mises en place pour faciliter les déplacements à pied ou en vélo.

«On a pensé à tout et il n’y aura pas de surprises. Tout le monde sera au courant, a indiqué Denis Coderre. Ça va être une belle course et tout le monde sera heureux.»

Au cours de cette conférence de presse, Hydro-Québec a également annoncé un investissement de 850 000$ pour soutenir ces premières courses de Formule E à Montréal. La société d’État sera notamment en charge du ravitaillement des voitures entièrement électriques.

Le circuit des courses de Formule E qui seront organisées les 29 et 39 juillet 2017 à Montréal.

Aussi dans Montréal :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!