Fait inusité que celui de tenir un grand prix de Formule E (électrique) au centre-ville de Montréal: le parcours qui sera présenté officiellement vendredi enfermera dans son tracé environ 500 résidences.

Le tracé n’est pas encore public, mais des plans sont déjà disponibles sur le site des appels d’offres du gouvernement. Dans le dossier concernant l’achat de 1723 clôtures de 2m de haut, publié le 17 octobre, on peut observer les détails du circuit qu’empruntera la vingtaine de bolides électriques, les 29 et 30 juillet prochain.

À moins de changements de dernière minute, les pilotes monteront la rue Berri à partir de l’ancienne gare Viger, tourneront à droite sur le boulevard René-Lévesque Est, donneront un coup de volant sur la rue Papineau pour rejoindre la rue Viger, après une longue ligne droite passant devant la tour de Radio-Canada, et emprunteront finalement la rue Saint-Antoine pour terminer la boucle.

Si le tracé de 2,7km emprunte globalement des secteurs peu habités, plusieurs unités d’habitation se retrouveront enclavées à l’intérieur du périmètre du tracé. Une estimation sommaire de Métro établit le nombre de ménages concernés à environ 500.

Si on se fie aux cartes disponibles sur le web, et mis à part Monaco, Montréal est probablement la seule des 10 villes où se tiendront des épreuves de Formule E dont le tracé urbain enclave une partie de la population. Sachant que les bolides peuvent atteindre les 225 km/h sans bruit, il n’est pas envisageable de laisser les résidants traverser la rue pour sortir du périmètre durant les courses, ainsi que pendant les qualifications en matinée.

Mais une source bien au fait du dossier a indiqué à Métro que des passerelles permettront de quitter le site et que les services d’urgence ont été consultés. La zone enclavée pourra être atteinte par l’intermédiaire de l’autoroute 720 via la rue Viger, mais il a été impossible d’obtenir une confirmation de la part de la police ou des pompiers.

Formule E

Valérie Plante, élue de Projet Montréal dans l’arrondissement, n’est pas au courant des mesures prises pour accommoder les résidants. «C’est symptomatique de la façon de faire du maire de l’arrondissement Denis Coderre», dit-elle.

L’attaché du maire a indiqué que ce dernier ferait une annonce quand il serait prêt.

Cette course vise notamment à faire la promotion de l’électricité comme mode de propulsion et à positionner Montréal comme ville amie en matière d’électrification des transports, avec Paris, Berlin et New York. Les citoyens pourront admirer un de ces bolides qui sera présenté vendredi matin au Complexe Desjardins, durant l’annonce.

 

 

Aussi dans Montréal :

blog comments powered by Disqus