Archives Métro Média

Laval aura son système de vélos en libre-service. La Société de transport de Laval (STL) annoncera jeudi le déploiement de 40 vélos à proximité des trois stations de métro à Laval, de même que du terminus Le Carrefour.

Le coût d’abonnement sera de 20$ par mois ou 40$ par saison, mentionne la STL sur son site internet. Les 45 premières minutes d’utilisation journalière seront gratuites et chaque tranche de 30 minutes d’utilisation journalière sera facture 2$. Un utilisateur occasionnel devra débourser 2$ pour les 45 premières minutes. Il sera possible de verrouiller le vélo en cours d’utilisation pour se rendre dans un magasin, sans avoir à le laisser à une borne.

Ce système de vélos en libre-service est conçu par l’entreprise québécoise Bewegen Technologies, située en Beauce. Elle a déjà implanté plus de 800 vélos dans les villes américaines de Baltimore, Howard County et Birmingham, ainsi qu’une centaine d’autres en Allemagne et au Portugal. Leurs vélos à assistance électrique ont environ 100km d’autonomie. Chacun d’eux est notamment munis d’un écran indiquant l’autonomie restante.

Les autres détails du projet seront dévoilés jeudi, en présence du ministre des Transports, André Fortin. Ce projet pilote a été financé par le gouvernement fédéral et le gouvernement provincial par l’entremise du Fonds pour l’infrastructure de transport en commun (FITC).

Laval semble vouloir utiliser ce système de vélo en libre-service pour attirer les adeptes du transport actif venant de l’extérieur de son territoire. «Cet été, venez faire l’essai des nouveaux vélos électriques en libre-service à Laval. Pour une balade au centre-ville ou simplement pour découvrir le réseau de pistes cyclables de Laval», indique en effet le site internet de la STL.

Bixi-Montréal, l’organisme à but non lucratif responsable des vélos en libre-service à Montréal, Westmount et Longueuil, n’est pas impliqué dans le projet à Laval. Il entend pour sa part lancer des projets pilotes avec des vélos électriques en août pour tester différents fournisseurs. Il est présentement en train d’attacher les dernières ficelles au projet.

Laval et Montréal ne sont pas les seules villes à vouloir déployer des vélos électriques en libre-service sur leur territoire. La plus récente en date est New-York qui a déjà adopté le vélo BIXI depuis 2013. La semaine dernière, la Ville a annoncé l’acquisition future de 1000 vélos électrique pour pallier en partie à la fermeture de la ligne L du métro entre Brooklyn et Manhattan durant 15 mois pour cause de travaux.

Avec Marie-Ève Shaffer.

 

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!