Marc Robitaille L'Université Laval

QUÉBEC — La police de Québec enquête sur plusieurs allégations d’agressions sexuelles qui seraient survenues au cours des derniers jours dans les résidences de l’université Laval.

Le lieutenant du Service de police de la ville de Québec (SPVQ), Jean Pelletier, a confirmé que les autorités enquêtaient sur quatre introductions par effraction qui auraient eu lieu dans la nuit de vendredi à samedi et qui auraient mené à deux agressions sexuelles.

M. Pelletier a indiqué qu’il y avait eu trois autres introductions par effraction dans la journée de samedi. Une présumée victime aurait été agressée sexuellement à ce moment et deux autres auraient subi des attouchements.

La police dit avoir ciblé possiblement trois suspects qui seraient âgés de la vingtaine. Ils n’ont pas été identifiés ni arrêtés.

Selon les informations dont disposent les policiers, les individus en cause ne connaissaient probablement pas leurs victimes présumées.

L’enquête est menée avec la collaboration des services de sécurité de l’université et elle se poursuivra durant la semaine, a indiqué M. Pelletier.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!