TORONTO — De nouvelles mesures fédérales visant à réduire les risques pour certains acheteurs de première maison sont entrées en vigueur lundi.

Tout nouveau prêt hypothécaire assuré doit maintenant faire l’objet d’une simulation de crise par le prêteur qui est plus rigoureuse que celle qui est actuellement appliquée dans de nombreux cas.

Cette exigence touche notamment les prêts hypothécaires à taux fixe de cinq ans ou plus, qui en étaient exclus jusqu’ici.

Elle vise à s’assurer que les Canadiens qui contractent des prêts hypothécaires puissent les rembourser, même si les taux d’intérêt augmentent ou que leur revenu baisse à l’avenir.

Le gouvernement fédéral veut stabiliser les marchés du logement du pays, en particulier dans des villes comme Toronto et Vancouver, où les prix ont fortement grimpé.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!