TORONTO — La police indique que 78 chefs d’accusation ont été déposés contre 32 personnes en lien avec la traite de personnes et l’exploitation sexuelle au Canada.

Plus de 390 agents de 53 corps policiers canadiens, avec la participation du FBI aux États-Unis, ont rejoint des personnes soupçonnées de travailler dans l’industrie du sexe, potentiellement contre leur gré.

La plupart des arrestations effectuées dans le cadre de l’opération «Northern Spotlight» l’ont été en Ontario où 67 chefs ont été déposés contre 25 personnes.

Les chefs d’accusation incluent la traite de personnes de moins de 18 ans, la séquestration ainsi que la production et distribution de pornographie juvénile.

Les enquêteurs affirment qu’ils étaient aussi en mesure d’assurer la sécurité et de venir en aide à 16 personnes qui travaillaient dans l’industrie du sexe en tant que mineures ou contre leur gré. Plusieurs victimes avaient moins de 16 ans.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus