Photo tirée de Facebook Marie-Pier Gagné a perdu la vie avant d'avoir pu voir sa fille venir au monde.

Le conducteur de la voiture qui a happé mortellement Marie-Pier Gagné, en août, était au volant «contre l’avis d’un médecin», rapporte le quotidien Le Soleil.

Le jeune homme atteint d’epilepsie aurait reçu l’avis de ne pas conduire le matin même de l’accident, selon les sources du Soleil. Pour un de ses proches cité anonymement par le journal, l’accident était «prémonitoire» : «Je lui disais souvent : « Un jour, tu vas tuer quelqu’un »».

Le conducteur n’en était d’ailleurs pas à son premier accident en raison de sa maladie, toujours selon le quotidien.

La semaine dernière, la police de Québec indiquait avoir en mains toutes les analyses médicales et les expertises du véhicule pour procéder à la rencontre du jeune conducteur impliqué dans le décès de Marie-Pier Gagné.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus