MONTRÉAL — L’entraîneur de hockey de niveau pee-wee Louis Isabella, qui avait obligé ses joueurs de 11 et 12 ans à faire des pompes à la suite d’une défaite, a été suspendu pour le reste de la saison par le comité de discipline de Hockey Lac Saint-Louis.

L’affaire avait été mise au jour par le quotidien La Presse, selon qui l’entraîneur avait exigé entre 100 et 300 pompes de ses joueurs.

Le président de Hockey Lac Saint-Louis, Jean-Pierre Fortier, affirme toutefois que ce chiffre est exagéré.

«300 push-ups, c’est dans les rumeurs; ça été un nombre de push-ups qui varie entre 50 et 100», a-t-il indiqué en entrevue avec La Presse canadienne.

Quoi qu’il en soit, on a jugé que l’entraîneur avait dépassé les bornes.

«Le comité de discipline qui a entendu la cause a statué que c’était abusif et c’est pour ça qu’il a demandé la suspension jusqu’au premier mai 2017», a expliqué M. Fortier.

La décision du comité a été rendue jeudi dernier.

L’équipe est présentement à la recherche d’un nouvel entraîneur pour poursuivre la saison.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!