MONTRÉAL — L’entraîneur de hockey de niveau pee-wee Louis Isabella, qui avait obligé ses joueurs de 11 et 12 ans à faire des pompes à la suite d’une défaite, a été suspendu pour le reste de la saison par le comité de discipline de Hockey Lac Saint-Louis.

L’affaire avait été mise au jour par le quotidien La Presse, selon qui l’entraîneur avait exigé entre 100 et 300 pompes de ses joueurs.

Le président de Hockey Lac Saint-Louis, Jean-Pierre Fortier, affirme toutefois que ce chiffre est exagéré.

«300 push-ups, c’est dans les rumeurs; ça été un nombre de push-ups qui varie entre 50 et 100», a-t-il indiqué en entrevue avec La Presse canadienne.

Quoi qu’il en soit, on a jugé que l’entraîneur avait dépassé les bornes.

«Le comité de discipline qui a entendu la cause a statué que c’était abusif et c’est pour ça qu’il a demandé la suspension jusqu’au premier mai 2017», a expliqué M. Fortier.

La décision du comité a été rendue jeudi dernier.

L’équipe est présentement à la recherche d’un nouvel entraîneur pour poursuivre la saison.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus