Andrew Harnik Andrew Harnik / The Associated Press

WASHINGTON — Le président sortant des États-Unis, Barack Obama, a vanté le travail de l’architecte Frank Gehry et du producteur de télévision Lorne Michaels, mardi, alors que les deux Canadiens se sont vus décerner la plus haute distinction civile américaine: la médaille présidentielle de la liberté.

Les deux hommes originaires de Toronto sont parmi les 21 récipiendaires dont le talent a été salué par le président américain, mardi, à la Maison-Blanche. Barack Obama s’est dit particulièrement impressionné par la liste de lauréats de cette année.

Frank Gehry est un architecte de renommée mondiale. Ses réalisations les plus connues incluent notamment la salle de concert Walt Disney, à Los Angeles, la maison dansante, à Prague, et le musée Guggenheim de Bilbao, en Espagne. Il a aussi réaménagé le Musée des beaux-arts de l’Ontario, à Toronto.

Lorne Michaels est quant à lui surtout connu pour imaginer et produire les légendaires sketchs de l’émission humoristique «Saturday Night Live». Il cumule à son actif 13 prix Emmy. Le Canadien a aussi produit «The Tonight Show Starring Jimmy Fallon», «Late Night with Seth Meyers» et l’acclamée série «30 Rock».

Barack Obama a soutenu que Frank Gehry avait inspiré la prochaine génération en se portant à la défense de l’enseignement des arts et qu’il n’avait jamais, malgré son succès, cessé «de défier les conventions».

«Après quatre décennies et malgré la culture médiatique fragmentée que nous avons, SNL reste un rendez-vous télévisuel», a lancé le président en remettant une médaille à Lorne Micheals.

Parmi les autres lauréats se trouvaient notamment les acteurs Robert de Niro et Tom Hanks, l’icône musicale Diana Ross et l’animatrice d’émissions de variété Ellen DeGeneres.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!