BROSSARD, Qc — La gouvernance de l’agglomération de Longueuil est dysfonctionnelle et inéquitable, déplorent les maires de Brossard, Saint-Bruno-de-Montarville et Saint-Lambert.

Les maires des municipalités reconstituées disent qu’ils «paient trop pour Longueuil».

Dans une déclaration commune publiée mardi soir, ils ont réclamé à la mairesse de Longueuil, Caroline St-Hilaire, la tenue d’une table des maires afin de discuter de la réforme à apporter à la gouvernance de l’agglomération.

Paul Leduc, maire de Brossard, Martin Murray, maire de Saint-Bruno-de-Montarville, et Alain Dépatie, maire de Saint-Lambert, demandent notamment une réforme du mode de financement de l’agglomération et une modification de la composition du conseil d’agglomération afin que seuls les maires puissent y siéger.

Les dirigeants municipaux voudraient aussi que l’administration de l’agglomération devienne indépendante de la Ville de Longueuil.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!