Getty Images/Zoonar RF

NEW GLASGOW, N.-É. — Un médecin de Nouvelle-Écosse est soupçonné d’avoir filmé des membres du personnel de sa clinique dans les toilettes.

Le docteur Rafid al-Nassar, de la clinique Westside, a été arrêté mardi et accusé de voyeurisme, à l’issue d’une enquête de neuf mois de la Police régionale de New Glasgow. La police a indiqué mercredi que ce sont des employés de la clinique de New Glasgow qui ont porté plainte. Les policiers ont ensuite saisi du matériel électronique et ils ont pu identifier toutes les personnes qui apparaissent dans les enregistrements vidéo.

Le médecin de 41 ans a été libéré sous caution et selon des conditions strictes, en attendant sa nouvelle comparution en Cour provinciale à Pictou, lundi prochain.

Le docteur Al-Nassar avait obtenu son diplôme en médecine à Bagdad en 1998, selon le Collège des médecins et chirurgiens de Nouvelle-Écosse. Sa famille et lui avaient fui l’Irak en 2005 et étaient arrivés à Toronto en 2008, écrivait à l’époque le «Toronto Star» dans un article consacré à ces immigrants.

Le docteur Gus Grant, directeur et registraire du Collège des médecins de Nouvelle-Écosse, a indiqué mercredi que le docteur Al-Nassar avait d’abord oeuvré un certain temps en Ontario et qu’il pratiquait en Nouvelle-Écosse depuis le 10 novembre 2011. Son dossier serait vierge de toute infraction disciplinaire.

Informé mardi de l’arrestation du docteur Al-Nassar, M. Grant a rapidement mis sur pied un comité d’enquête, qui a suspendu temporairement le permis de pratique du médecin, même s’il n’avait pas été entendu. Le docteur Al-Nassar peut toutefois demander une audience auprès du comité d’enquête du collège s’il veut contester sa suspension temporaire.

Selon le docteur Grant, la police a confirmé que la caméra avait été découverte dans les toilettes du personnel de la clinique et non dans celles des patients.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus