FREDERICTON — Une entente visant à éliminer les obstacles au camionnage a été conclue entre l’Ontario, le Québec, le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse.

Elle permettra aux conducteurs de grands trains routiers, des ensembles formés par un camion-tracteur attelé à plusieurs remorques, de circuler dans les quatre provinces.

Le ministre des Transports et de l’Infrastructure du Nouveau-Brunswick, Bill Fraser, croit que cette harmonisation améliorera la circulation des marchandises entre les provinces.

Pour sa part, Jean-Marc Picard, de l’Association du camionnage des provinces de l’Atlantique, basée à Dieppe, soutient que l’harmonisation est essentielle pour rendre l’industrie plus concurrentielle et créer les gains d’efficacité dont les transporteurs ont grandement besoin.

Au Nouveau-Brunswick, environ 4,8 pour cent du produit intérieur brut est attribuable à l’industrie du transport et de l’entreposage, selon le gouvernement, qui ajoute que le camionnage représente plus de la moitié de cette activité économique.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!