CALGARY — Un homme de Calgary accusé d’avoir tué sa femme est jugé mentalement inapte à subir son procès.

Siegfried van Zuiden, âgé de 85 ans, a été inculpé en octobre pour le meurtre non prémédité de sa femme de 80 ans, Audrey. Les policiers ont retrouvé le corps de celle-ci après que l’accusé eut composé le 911.

L’avocat de M. Van Zuiden, Alain Hepner, a présenté à la Cour une lettre du chef du Centre de psychiatrie légale du sud de l’Alberta.

Une décision sur l’aptitude mentale d’un accusé à subir son procès peut être infirmée si l’état de l’individu s’améliore au fil des traitements.

M. Van Zuiden s’est soumis à des tests durant deux mois afin de déterminer s’il était disposé à comparaître.

Un psychiatre avait indiqué au tribunal, en octobre, qu’il estime que M. Van Zuiden souffre de démence dont le degré varie de modéré à sévère.

De proches amis de la famille de l’accusé ont tous affirmé que celui-ci est atteint de la maladie depuis des années et qu’il ne comprend pas que sa femme est décédée.

Une audience sur la cause est prévue le 13 décembre.

Lorsqu’il s’était présenté en cour en novembre, M. Van Zuiden avait paru confus et agité.

«Je n’ai pas commis de meurtre de toute ma vie. Je ne peux pas le croire. Je ne peux pas le croire. Je suis accusé», avait-il dit.

Me Hepner a fait valoir qu’il est clair, à la lumière du comportement de son client durant cette apparition, que la démence est un important problème chez ce dernier. «Sa compréhension est un enjeu indéniable», a-t-il soutenu.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!