GATINEAU, Qc — Le chef régional de l’Assemblée des Premières Nations (APN) pour la Colombie-Britannique, pris dans la tourmente après avoir diffusé une photo osée de lui sur les réseaux sociaux, renonce à son rôle de superviser les dossiers concernant des femmes et des filles autochtones disparues et assassinées.

Shane Gottfriedson a reconnu que la photo — sur laquelle apparaissent ses jambes dénudées et une émoticône couvrant la région de son entrejambe — ne représentait pas son meilleur coup.

Il a fait ce mea culpa lors d’une rencontre spéciale des chefs de l’APN, réunis pour trois jours à Gatineau.

M. Gottfriedson a indiqué s’être entretenu sur le sujet avec le chef national de l’APN, Perry Bellegarde.

Ce dernier a serré dans ses bras le chef Gottfriedson après qu’il eut présenté ses excuses.

L’APN n’a pas indiqué qui remplacera le démissionnaire pour assurer le suivi des cas de femmes et filles autochtones disparues ou assassinées.

Les audiences de l’enquête nationale sur la question doivent s’ouvrir au début de l’année prochaine.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!