Un ancien soldat terre-neuvien arrêté dans le nord de l’Irak la semaine dernière a été relâché, a affirmé sa mère.

Kay Kennedy a indiqué à la radio VOCM que son fils, Michael, avait été libéré mardi.

Son fils avait été arrêté à Irbil, alors qu’il participait à ce qu’elle a qualifié de mission humanitaire. Un ami de Michael lui avait confirmé par message texte que son fils avait été arrêté après être revenu du nord de la Syrie.

Mme Kennedy a soutenu que son fils ne voulait pas abandonner d’autres personnes avec qui il voyageait lorsqu’elles ont été arrêtées pour des infractions reliées à leur titre de séjour, alors que selon elle, le visa de Michael n’était pas échu.

Il sera de retour à Terre-Neuve à temps pour Noël, a-t-elle indiqué.

La ministre fédérale et députée terre-neuvienne Judy Foote avait affirmé, lundi, que l’ancien soldat était en bonne santé et que les responsables à l’ambassade du Canada s’affairaient à obtenir sa libération.

Michael Kennedy aurait fait partie des centaines de bénévoles étrangers, incluant d’autres Canadiens, qui apportent leur aide aux forces kurdes en combat contre Daech (le groupe armé État islamique) dans le secteur.

Mme Kennedy avait déjà vécu l’anxiété reliée au fait de savoir l’un de ses fils en zone de guerre.

Le 8 avril 2007, son fils Kevin a été l’un des six soldats tués en Afghanistan par une bombe en bordure de route ayant frappé leur véhicule blindé léger. Les six soldats faisaient partie du 2e bataillon du Régiment royal canadien établi à la base Gagetown, au Nouveau-Brunswick.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!