OTTAWA — L’Institut professionnel de la fonction publique du Canada (IPFPC) a annoncé avoir conclu une entente de principe avec le gouvernement fédéral pour le renouvellement de la convention collective qui permettra aux scientifiques fédéraux d’informer les médias sur leurs recherches sans être désignés porte-paroles officiels.

L’entente touche plus de 18 000 fonctionnaires fédéraux.

Le syndicat avait fait du droit de parole de ses membres une priorité à la table des négociations après que le précédent gouvernement conservateur avait été accusé de vouloir «museler» les scientifiques et de couper les fonds réservés à la recherche.

L’IPFPC représente 55 000 scientifiques, contrôleurs, techniciens informatiques et autres professionnels dont la grande majorité oeuvre au sein de la fonction publique fédérale.

L’entente prévoit aussi des augmentations salariales de cinq pour cent sur quatre ans rétroactives à 2014.

Le syndicat a indiqué qu’il poursuivait les négociations pour ses 32 000 autres membres.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!