PORT COLBORNE, Ont. — Deux enfants, leur mère et leur arrière-grand-mère ont perdu la vie dans l’incendie qui a ravagé leur résidence du sud-ouest de l’Ontario, tôt mercredi, selon une voisine proche de la famille.

Les pompiers ont été prévenus du sinistre en pleine nuit, vers 1 h 20, alors que les flammes dévoraient la maison de deux étages de la ville de Port Colborne.

L’agent Phil Gavin, du Service de police de la région du Niagara, rapporte que les secouristes ont tenté de ranimer sans succès une femme de 83 ans qu’ils sont parvenus à extirper de l’édifice.

Il a précisé qu’un garçon de 2 ans, une adolescente de 15 ans et une femme de 37 ans manquaient toujours à l’appel, mais se trouvaient probablement sous les décombres.

L’incendie a été éteint, mais l’agent Gavin affirme que la structure présente encore des risques, alors que son toit s’est effondré. Les pompiers devront donc attendre avant de pouvoir fouiller les ruines et déterminer la cause de l’incendie.

La voisine Adrienne Gerry affirme que le père des enfants ainsi que leur grand-oncle sont sains et saufs. L’arrière-grand-mère et le grand-oncle, tous deux du côté maternel, occupaient l’avant de la maison, tandis que les enfants vivaient avec leurs parents à l’arrière, a expliqué Mme Gerry.

Le chef pompier Thomas Cartwright confirme que l’incendie a fauché quatre membres d’une même famille. Le nom des victimes n’a toutefois pas été divulgué par les autorités.

Le chef Cartwright a souligné qu’avant mercredi, la ville de Port Colborne n’avait été le théâtre que de quatre incendies mortels en plus de quatre décennies. Il s’est adressé aux journalistes submergé par l’émotion, soulignant que cette période de l’année rendait l’incident d’autant plus tragique.

Un coroner et le Commissaire des incendies et de la gestion des situations d’urgence de l’Ontario feront enquête sur le drame, survenu à une quinzaine de kilomètres au sud-ouest de Niagara Falls.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!