Archives Métro Les cabanes de pêche à Sainte-Anne-de-la-Pérade.

SAINTE-ANNE-DE-LA-PÉRADE, Qc — La météo étant favorable, la pêche aux «petits poissons des chenaux» débutera comme prévu, lundi, sur la rivière Sainte-Anne, à Sainte-Anne-de-la-Pérade, en Mauricie.

L’an dernier, en raison du temps doux, la pêche aux poulamons n’avait pu être lancée le 26 décembre, comme c’est la tradition, mais à la mi-janvier. Les pertes avaient été énormes pour plusieurs pourvoyeurs, puisque cette activité économique génère des retombées économiques estimées à près de 6 millions $.

Cette année, toutefois, la couche de glace sur la rivière atteint déjà près de 40 centimètres. Quelque 300 chalets de pêche sont déjà installés. D’autres se rajouteront graduellement.

Les amateurs de pêche ont jusqu’au 19 février pour se rendre taquiner le poisson. L’objectif est d’accueillir 100 000 visiteurs, alors que l’an dernier, seulement 35 000 avaient été recensés, en raison de la saison raccourcie.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus