Collaboration spéciale

SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU, Qc — Un Torontois ayant fait l’objet d’une arrestation le 23 décembre dernier pour avoir franchi la frontière canado-américaine avec 25 armes de poing a vu sa cause reportée au 10 janvier, a indiqué la Gendarmerie royale du Canada (GRC) jeudi.

Thanh Viet Pham avait été arrêté le 23 décembre à la frontière canado-américaine, près de Saint-Bernard-de-Lacolle, en Montérégie.

La police a indiqué que l’homme de 36 ans avait illégalement traversé la frontière avec un sac contenant 24 armes de différents calibres, en plus de porter une autre arme sur lui.

Au moins 10 des armes prohibées en sa possession étaient chargées, a précisé le corps policier, ajoutant qu’une arme de poing que le suspect avait eu en sa possession avait été retrouvée plus tard, dans la neige, par des policiers.

Thanh Viet Pham fait face à plusieurs accusations relatives à l’importation et l’exportation d’armes à feu­. Il a comparu au palais de justice de Saint-Jean-sur-Richelieu, jeudi, et sa cause a été reportée au 10 janvier. Il est demeuré en détention.

L’homme a des antécédents criminels relatifs aux armes à feu et aux stupéfiants.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!