HALIFAX — Le premier ministre de la Nouvelle-Écosse a expliqué que sa province avait accepté une entente de 287,8 milliards $ sur 10 ans avec Ottawa pour le financement des soins de santé après que le fédéral eut clairement indiqué que l’offre légèrement révisée était «la meilleure qui allait être faite».

La Nouvelle-Écosse et Terre-Neuve-et-Labrador ont imité le Nouveau-Brunswick, vendredi dernier, en signant des ententes distinctes, signalant ainsi une division dans l’opposition provinciale et territoriale aux propositions de transferts en santé faites par Ottawa.

Stephen McNeil a précisé qu’avec le vieillissement de la population dans la province, il ne pouvait tout simplement pas refuser le financement dont la Nouvelle-Écosse a besoin pour les soins à domicile et les soins de santé mentale.

Le financement fournira à la Nouvelle-Écosse 157 millions $ pour les soins à domicile au cours des 10 prochaines années, de même que 130,8 millions $ pour les soins de santé mentale.

Terre-Neuve-et-Labrador obtiendra pour sa part 87,7 millions $ pour les soins à domicile au cours de la même période, ainsi que 73 millions $ pour les soins de santé mentale.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!