Jacques Boissinot / La Presse Canadienne Michael Sabia

OTTAWA — L’ancien chef du Parti libéral du Canada, Michael Ignatieff, et le PDG de la Caisse de dépôt et placement du Québec, Michael Sabia, font partie des 100 nouvelles nominations au sein de l’Ordre du Canada.

Le gouverneur général du Canada, David Johnston, a procédé vendredi à l’annonce des nouveaux récipiendaires, soit 75 qui ont été nommés membres, 22 officiers et trois compagnons. Cette dernière désignation est le titre le plus distingué au sein de l’Ordre du Canada.

Parmi les Québécois qui figurent sur la liste des récipiendaires, on compte la réalisatrice Manon Barbeau et l’homme d’affaires Lorne Trottier, qui dirige la société d’innovation technologique Matrox.

Une artiste inuite qui se consacre au chant de gorge, Tanya Tagaq Gillis, sera aussi reçue dans l’Ordre. La chanteuse avait été visée par de nombreux messages de haine par courriel concernant son oeuvre artistique provocatrice.

Jan Andrews, l’auteure de nombreux livres pour enfants, dont «Rude Stories» sera également honorée.

Dans le milieu de la justice, l’ancien juge à la Cour suprême du Canada Morris Fish est aussi récipiendaire.

L’ancien lieutenant-gouverneur ontarien David Onley fait aussi partie de la plus récente liste.

La scène artistique a été particulièrement applaudie par l’Ordre du Canada, de même que des militants communautaires et des experts scientifiques.

Les personnes nouvellement désignées recevront leurs insignes plus tard à l’occasion d’une des cérémonies à venir. Ces dernières marqueront également le 50e anniversaire de l’organisation et le 150e du pays.

L’Ordre du Canada a été créé en 1967, lors du centenaire de la fédération. Au cours des 45 dernières années, plus de 6000 personnes de tous les milieux ont été investies de l’Ordre. Les nominations sont faites selon les recommandations du Conseil consultatif de l’Ordre du Canada, à qui les Canadiens peuvent soumettre la candidature d’une personne méritante.

Aussi dans National :

Dû à un problème technique relié à la publication de publicités sur notre site web, nous avons temporairement désactivé la zone de commentaires sur le site web. En attendant que le problème soit réglé, nous invitons les lecteurs à faire leurs commentaires via notre page Facebook, soit directement sur notre mur, ou en message privé. Merci de votre compréhension et merci de nous lire!