Graham Hughes Graham Hughes / La Presse Canadienne

MONTRÉAL — Le Port de Montréal a fait état d’un record de traitement de 35,2 millions de tonnes de fret en 2016, ce qui correspond à une augmentation de plus de 10 pour cent du trafic de marchandises.

Selon des statistiques préliminaires dévoilées mercredi, le Port de Montréal a aussi accueilli près de 86 000 passagers et membres d’équipage, un résultat légèrement inférieur à celui de l’année précédente.

L’industrie des croisières avait atteint un sommet d’achalandage en 2015, avec plus de 91 000 passagers et membres d’équipage.

L’année 2017 marquera l’inauguration permanente du nouveau terminal au quai Alexandra, un projet attendu de longue date et qui se concrétisera à l’occasion des célébrations du 375e anniversaire de la ville.

Pour 2017, le Port de Montréal prévoit accueillir dans son nouveau terminal de croisières 110 000 passagers et membres d’équipage, ce qui représenterait une augmentation de plus de 20 pour cent par rapport à 2016.

La présidente-directrice générale de l’Administration portuaire de Montréal (APM), Sylvie Vachon, a indiqué qu’un premier navire de croisières était attendu à la jetée Alexandra le 6 mai 2017.

«L’ensemble du site de la jetée ne sera pas nécessairement complété, mais ça va quand même être très avancé», a dit Mme Vachon en entrevue, mercredi, disant notamment que la plantation d’arbres ne serait pas réalisée au début mai, et qu’une tour viendrait se greffer en 2019.

La présidente-directrice générale de l’APM a affirmé qu’il y aurait le «moins de travaux possible» sur le site, afin que le port conserve sa «beauté» pour les fêtes du 375e.

Mme Vachon s’est réjouie de l’affluence au port malgré la concurrence de plus grands joueurs aux États-Unis.

«Dans le domaine du conteneur, nous sommes en compétition avec des ports qui sont beaucoup plus grands que nous sur la côte nord-américaine, mais nous sommes très compétitifs, nous avons de la croissance, nous accueillons des conteneurs de l’Asie», a-t-elle affirmé, précisant que près de 23 pour cent du trafic au port de Montréal provenait de l’Asie.

Mme Vachon remettait mercredi la Canne à pommeau d’or au «Chem Sirius» du capitaine sud-coréen Danel Ju, battant pavillon du Libéria, premier navire océanique entré au port de Montréal sans escale en 2017.

Également présent, le maire de Montréal, Denis Coderre, a fait valoir que Montréal était vraiment un «point de chute» pour les bateaux de croisière.

«Avec toute la publicité que tous les joueurs font pour le 375e anniversaire de Montréal, vous allez voir énormément de gens qui vont venir à Montréal. Déjà, l’an dernier, on a battu un record avec plus de dix millions de touristes, et on va en avoir encore plus cette année», a-t-il avancé.

«Le fait que le port joue son rôle de catalyseur démontre à quel point Montréal est une ville portuaire extraordinaire, et que le port de Montréal joue un rôle de premier plan dans la création d’emplois et dans le développement économique de notre ville», a poursuivi le maire.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus