La grève qui devait avoir lieu à compter de lundi matin au service d’autobus de Québec n’aura pas lieu, puisqu’il y a eu une entente de principe entre le Réseau de transport de la capitale et son syndicat des chauffeurs.

C’est le Syndicat des employés du transport public du Québec métropolitain qui en a fait l’annonce, vendredi.

Les parties ont finalement réussi à s’entendre à la suite de négociations intensives durant une trentaine d’heures.

Le contenu de l’entente de principe conclue avec le Réseau de transport de la capitale n’a pas été dévoilé, les membres du syndicat devant en avoir la primeur.

Les syndiqués se prononceront sur l’entente de principe à l’occasion de deux assemblées générales, les 15 et 16 mars.

Ils avaient voté à 95,2 pour cent un mandat de grève, à la fin de février. Les négociations achoppaient alors sur divers points comme le régime de retraite, les salaires et l’organisation du travail.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!