Collaboration spéciale Les gars de Skip the Foreplay

Fort de Nightlife, un premier disque paru en mai sous la réputée étiquette Epitath, les Montréalais de Skip the Foreplay débarquent au Vans Warped Tour. Rencontre avec le guitariste et ex-candidat d’Occupation double Mathieu Maltais.

Votre musique [mélange de métalcore et d’électro] est très différente de ce qui se fait habituellement sur la scène montréalaise…
C’est vrai. En fait, je ne sais pas si on peut être catégorisé comme un groupe métal parce qu’on structure nos tounes comme de la pop. Mais on essaye de faire quelque chose de différent, ça, c’est sûr!

Comment vous êtes-vous rencontrés?
Ç’a commencé avec le guitariste Chuck [Pilon], qui a posté une annonce sur l’internet parce qu’il cherchait des musiciens. Ç’a cliqué! Avec mes contacts, j’ai leadé un peu le groupe. On a écrit les chansons vite et on a fait un disque pas cher!

Vous vous êtes autoproclamé «band de party». Qu’est-ce que cela suppose… à part faire le party?
Ben, on ne fait pas le party tant que ça! (Rires) Mais c’est vrai qu’on veut le mettre sur la scène. En général, la foule réagit tout de suite. Tout le monde saute et danse.

Vos textes ont un côté humoristique assez inusité, comme en témoigne la pièce Hawaiian Killer…!
Souvent, le métal est associé au négatif. Nous, on y va avec l’humour, et après ça, on écrit de la musique plus heavy dessus.

Comment vous composez vos textes? Tous ensemble?
Oui. On soumet un sujet et on lance nos idées, tous en gang. Je te dirais que ce n’est peut-être pas notre force, mais c’est bon d’avoir du nouveau, et les gens qui sont ouverts d’esprit, ils vont aimer ce qu’on écrit!

Participer au Vans Warped Tour, c’était un rêve de jeunesse?
Vraiment! Tous les gars du band on a déjà fréquenté le Vans. Je suis vraiment fier d’en faire partie!

Vans Warped Tour
Au parc Jean-Drapeau
Vendredi dès 12 h 30

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!