Mémoire du Mile End Pour le 375e anniversaire de la Ville, des visites guidées seront organisées chaque fin de semaine entre les mois de mai et septembre

«Mémoire du Mile End» c’est la passion d’un quartier retranscrit via des conférences et visites guidées. Justin Bur et ses collègues offrent la possibilité de connaitre entre autres la vie historique et architecturale de ce quartier du Plateau-Mont-Royal.

Créée en 2003, cette société d’histoire locale est composée d’un groupe de passionnés du quartier de formations variées en urbanisme, architecture, histoire, journalisme, littérature, philosophie ou encore enseignement.

Cet organisme à but non lucratif (OBNL) offre un mélange de promenades guidées dans le Mile-End en été, ainsi que des conférences en hiver.

Depuis quelques années, une série de conférences est donnée à la Bibliothèque Mordecai-Richler, comme celle du 18 décembre prochain portant sur le paysage ferroviaire du Plateau-Mont-Royal et présentée par Justin Bur.

Très actuels également, les conférences portent sur des thèmes comme la hausse du prix des logements et le changement social engendré par cette augmentation.

«Notre programmation s’adresse aux résidents du Mile-End, à leurs amis visiteurs ou tous les Montréalais qui souhaiteraient en connaître davantage sur ce quartier, lance M. Bur, administrateur de Mémoire du Mile End. On fait de la recherche originale ; l’idée est de rendre ça intéressant et compréhensible.»

Avec des circuits durant environ deux heures, les visites à pieds portent autant sur le patrimoine religieux que sur des thèmes tels que le logement, l’industrie, l’architecture, l’urbanisme ou encore la communauté culturelle.

Les pôles fondateurs du Mile End sont ainsi visités comme la première église, celle de Saint-Enfant-Jésus, inaugurée en 1858 ou encore le site de l’ancienne gare ferroviaire.

Une carte explicative du quartier est également désormais accessible sur le site web, permettant de découvrir une trentaine de sites incontournables du Mile End.

«Viaduc 375»
A l’occasion du 375e anniversaire de la Ville, des visites guidées seront organisées chaque fin de semaine entre les mois de mai et septembre, en collaboration avec la Société d’histoire du Plateau-Mont-Royal.

Ces visites couvriront cette fois-ci tout l’arrondissement. «On va faire plus de recherches pour élargir la gamme de sujets et faire plus de scénarios de circuits», explique Justin Bur.

Aussi, le projet «Viaduc 375» a pour but de changer la perception du viaduc Rosemont-Van Horne.

En collaboration avec Les Amis du Champ des possibles et la Société de développement environnemental de Rosemont (SODER), Mémoire du Mile End a reçu la permission de fermer la moitié des voies de circulation du viaduc.

Pendant la fin de semaine de l’Action de grâce, des activités d’animations urbaines seront mises en place.

«Aujourd’hui on est dans une situation où la capacité de ce viaduc dépasse de loin les besoins, raconte M. Bur. Depuis le début des années 1970, les flux de circulation ont changé. On a construit quelque chose de surdimensionné, on n’arrivera jamais à l’utiliser à sa pleine valeur.»

Selon lui, cette structure de béton pourrait être autre chose que «seulement une voie de circulation à moitié vide la plupart du temps.»

Le viaduc sera ainsi coupé en deux moitiés. Le côté nord va accueillir la circulation dans les deux sens, tandis que l’autre côté accueillera des animations pour permettre aux gens de se promener «à la manière de la High line de New York», ajoute l’administrateur de l’OBNL.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!