Steve Caron/TC Media Les manifestants souhaitent un réinvestissement du gouvernement du Québec dans les services à la population.

Une dizaine de représentants d’organismes communautaires d’Anjou ont bravé la température et manifesté sur la place Chaumont, mercredi matin, afin de revendiquer un meilleur financement pour le milieu communautaire.

Convaincus qu’il faut plus que des médecins pour avoir une communauté en santé, les organismes communautaires pressent le gouvernement Couillard de leur accorder le financement adéquat leur permettant de répondre aux besoins de la population angevine.

«Anjou connaît un grand changement démographique et les résidents sont plus vulnérables qu’autrefois. Il nous faut des services communautaires adéquats pour bien servir la population. Or, le communautaire est sous-financé et cela ne peut plus durer», ont rappelé les marcheurs.

Les coupes dans les services publics et les programmes sociaux ont permis au gouvernement de dégager 4,5 G$ de surplus sur le dos de la population, soulignent-ils.

Alors qu’ils auraient pu investir dans les organismes communautaires et la justice sociale, croient les manifestants, le gouvernement a plutôt choisi de baisser les impôts.

À moins d’un an des prochaines élections provinciales, les organismes communautaires sont rouges de colère.

Ils revendiquent plus d’argent pour tous les organismes communautaires; le respect de leur autonomie pour qu’ils fassent leur travail à leur manière; et plus d’argent dans les services publics et les programmes sociaux.

La manifestation s’inscrivait dans une série de manifestations à travers le Québec.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!