Isabelle Bergeron/TC Media Traverser au passage piétonnier des rues Beaubien et Albani comporte son lot de risques, puisque les automobilistes sont rares à respecter la réglementation.

Après des mois d’attente et de multiples interventions, des citoyens ont enfin obtenu la promesse d’un feu de circulation au coin des rues Beaubien et Albani, une intersection jugée dangereuse.

Depuis plus d’un an, la directrice de la garderie La maison des Fon-Fons presse l’arrondissement de Mercier – Hochelaga Maisonneuve pour que des améliorations soient apportées à ce passage piétonnier.

Vitesse excessive des automobilistes, manque de visibilité du passage piétonnier et non-respect de la réglementation en vigueur sont au cœur des doléances citoyennes. Plusieurs conducteurs n’hésitent pas à dépasser par la droite lorsque des voitures sont immobilisées pour céder le passage aux piétons ou encore lorsqu’elles tentent de tourner à gauche.

Lors du passage de TC Media sur place, 14 automobilistes sur les 17 croisés ne se sont pas arrêtés.

«Je ne suis pas étonnée de ce résultat, de dire Marie-Julie Bacon, directrice de la garderie La maison des Fon-Fons. Nous constatons la même chose, jour après jour.»

Les résidents du quartier sont si exaspérés, qu’ils préfèrent faire un détour plutôt que de s’aventurer sur le passage piétonnier.

«Pour moi, il est hors de question que j’utilise le passage piétonnier. Je préfère marcher trois rues plus loin pour me rendre à la lumière, puis revenir sur mes pas. J’ai déjà risqué ma vie à quelques reprises à cette intersection, j’ai appris la leçon», indique M. Emmanuel, un résident du quartier.

Depuis quelques mois, l’arrondissement de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve (MHM) a installé un bollard au milieu de la chaussée et a élargi le marquage du passage piétonnier pour en améliorer la visibilité.

«L’effort est apprécié, mais les résultats ne sont pas au rendez-vous. Les conducteurs délinquants sont toujours aussi nombreux», remarque Mme Bacon.

Des interventions qui portent leurs fruits
Les plaintes des citoyens et de la directrice de la garderie ont été bien entendues par les élus de l’arrondissement.

Après des rencontres avec les citoyens, des discussions et échanges avec la ville-centre, qui a compétence sur cette artère, des analyses et études sur le terrain, les élus locaux ont obtenu gain de cause.

«La ville-centre nous a confirmé qu’un feu de circulation sera ajouté au passage piétonnier, dès l’été 2016. Les fonctionnaires travaillent déjà sur le dossier (plans et devis) et le processus suit son cours», assure Karine Boivin-Roy, conseillère municipale du district de Louis-Riel.

Elle avoue que la situation était fort problématique dans le secteur et qu’il fallait une intervention plus appropriée.

«Lorsque nous implantons des mesures d’apaisement de la circulation, les décisions sont prises en fonction de la réalité sur le terrain, préciset-elle. Dans le cas présent, le plus important c’est que la situation sera corrigée.»

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!