TC Media- FELIX O.J. FOURNIER La nouvelle passerelle piétonne Isabey-Darnley a commencé à prendre forme depuis la semaine dernière.

Cinq mois après sa démolition, la traverse piétonnière Isabey-Darnley, qui enjambe l’autoroute Côte-de-Liesse, devrait être à nouveau accessible aux piétons dès le 5 novembre.

La Ville de Montréal, responsable de ce chantier qui coûtera 5M$, a procédé en début de semaine à la mise en place de la charpente d’acier de la nouvelle passerelle qui relie la Ville de Mont-Royal et l’arrondissement Saint-Laurent. Si la température le permet, les travailleurs pourront mettre en place les dalles préfabriquées ce week-end.

«Il restera ensuite à bétonner l’espace entre les dalles préfabriquées, à mettre en place les garde-corps ainsi que les travaux de terrassement et la remise en état des lieux», explique la porte-parole de la Ville de Montréal, Geneviève Dubé.

En reconstruction depuis la mi-juin, l’objectif est de rendre accessible la passerelle avant l’hiver. Si l’installation des dalles est repoussée en raison de la température, la date d’inauguration du 5 novembre pourrait être reportée de quelques jours, précise Mme Dubé.

L’enveloppe budgétaire prévue pour les travaux comprenant la démolition devrait être respectée, assure la Ville de Montréal qui partage les coûts à parts égales avec VMR.

Construit en 1967, le lien piétonnier Isabey-Darnley était considéré dans un état critique selon le dernier rapport d’inspection de la Ville de Montréal réalisé en 2014. L’ancienne traverse était même évaluée comme la deuxième structure la plus mal en point du territoire montréalais.

Il est estimé que plus de 4000 personnes empruntent chaque jour la passerelle, principalement les travailleurs des entreprises environnantes.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus