TC Media - Archives L'Association des commerçants de l'avenue Laurier Ouest mettront en place des projets favorisant l'accès des clients aux places d'affaires.

À quelques semaines du début des travaux d’aqueduc sur Laurier Ouest, les commerçants viennent de recevoir une enveloppe de 537 000 $ de Montréal pour atténuer les effets négatifs du chantier. Au chapitre des solutions envisagées: un service de valet et l’embauche d’un spécialiste des communications.

La ville-centre a annoncé, la semaine dernière, un investissement de plus d’un demi-million de dollars entre 2017 et 2019 dans le cadre du programme PRAM-Artère en chantier, qui vise à favoriser le développement économique local et maintenir l’achalandage des commerces en période de travaux majeurs.

Une partie du montant de PRAM-Artère sera directement remise à l’Association des commerçants de l’avenue Laurier Ouest, dont 100 000$ par année pour des projets mobilisateurs en 2017 et 2018.

«Par exemple, cela pourrait nous permettre d’engager un service de valet pour le stationnement et pour que les gens viennent», indique le président de l’association, Émile Kutlu, qui souhaite avant tout mettre les efforts sur l’accessibilité des clients au quelque 200 places d’affaires de l’avenue lors des travaux.

La Société de développement commercial du Vieux-Montréal a fait appel au cours de l’année à un service de voituriers pour aider les commerces et les clients lors du réaménagement de la rue Saint-Paul Est.

L’association des commerçants statuera au début de l’année prochaine sur les projets qu’elle souhaite mettre en place.

Embauche d’un professionnel

À l’intérieur de la même enveloppe, l’organisme profitera aussi d’une somme de 50 000$ annuellement jusqu’en 2019 pour embaucher une ressource professionnelle qui aura le mandat d’informer les commerçants sur l’évolution des travaux.

«Il faut leur expliquer où on s’en va, quel côté de la rue sera fermé dans un mois, comment va être l’accès, où sont les nouvelles places de stationnement. Tout cela, c’est quelqu’un qui doit le faire», résume M. Kutlu.

Les gens d’affaires et propriétaires immobiliers de l’avenue pourront aussi obtenir une subvention pour la rénovation de leur façade. La Ville de Montréal couvre 40% du coût de la réfection. Selon le gabarit du bâtiment, le soutien financier peut atteindre jusqu’à 300 000$. Les honoraires professionnels en design d’aménagement sont aussi couverts à 50% par l’administration municipale.

Jusqu’à ce jour, PRAM-Artère a reçu 15 projets admissibles pour une subvention à la rénovation pour des commerces situés sur les rues Saint-Denis et Saint-Paul Est. La période d’inscription se poursuit jusqu’au 31 mars 2018.

En plus de pouvoir rénover la façade de leur immeuble, les commerçants pourront réaménager leur vitrine. La Ville de Montréal a prévu plus de 22 000$ à cet effet pour les deux prochaines années.

L’organisme PME MTL Centre-Ville, expert en accompagnement et financement d’entrepreneurs, recevra aussi une contribution financière de 100 000$ pour organiser un concours visant à implanter de nouveaux commerces sur l’avenue Laurier Ouest en 2019.

Travaux

Les travaux d’aqueduc d’environ 10 M$ entre le boulevard Saint-Laurent et le chemin de la Côte-Sainte-Catherine doivent débuter en janvier et se terminer en 2018.

Le chantier comprend aussi l’aménagement des voies piétonnières, (chaussée et trottoirs), et la bonification de l’éclairage et du mobilier urbain.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus