TC Media - Archives La maire de Ville de Mont-Royal, Philippe Roy, veut bonifier l'offre des activités culturelles.

Le projet de centre sportif occupera encore beaucoup l’actualité au cours de 2017 à Ville de Mont-Royal alors que la réponse pour une subvention de 20 M$ est attendue dans les prochaines semaines. Mais ce sera aussi l’année des discussions pour bonifier l’offre culturelle de VMR.

Ce printemps, la bibliothèque municipale Reginald-J.P.-Dawson célébrera son 50e anniversaire. La Ville profitera de cette occasion pour organiser un rassemblement de quelques jours durant lequel les citoyens pourront exprimer ce qu’ils veulent en termes d’activités culturelles.

Le rendez-vous citoyen permettra aussi une mise à jour de la politique culturelle de la Ville.

«On en fait beaucoup [en culture], mais on se fait dire que les gens en veulent plus. Les gens trouvent qu’on en met beaucoup sur le sport et les enfants, mais peut-être moins sur un autre groupe d’âge qui voudrait des activités culturelles», expose le maire Philippe Roy.

Il explique que dans les dernières années VMR a connu l’arrivée de nombreuses jeunes familles. La Ville a ainsi mis beaucoup d’efforts pour s’ajuster aux besoins de cette tranche de la population.

«Là, il y a peut-être lieu d’essayer de se recentrer sur une autre partie de la population qui a été moins privilégiée», mentionne M. Roy.

Subvention

Le coup d’envoi à la construction du centre sportif de 27 M$ pourrait être donné avant la fin 2017. Le maire Roy espère toujours recevoir en début d’année une réponse de Québec concernant la demande de subvention de 20 M$.

«Si on a une subvention qui a de l’allure, on part. On le fait. Si on n’a pas de subvention, on doit réfléchir à la suite des choses », dit-il.

Sans aide financière du gouvernement, différents scénarios se présentent aux élus.

M. Roy suggère un projet plus petit ou encore faire une campagne de financement en sollicitant les citoyens et des entreprises. Un partenariat public-privé pourrait aussi être envisagé.

«Quatrième option, je pense que financièrement on a les moyens. C’est peut-être de carrément le payer nous-mêmes et faire un référendum. La loi va nous obliger à tenir un référendum. En bout de ligne, ce sera les résidents qui trancheront s’ils en veulent ou pas», fait valoir le maire.

Plan d’urbanisme et Royalmount

Le projet de développement commercial Royalmount continuera d’avancer cette année, relate M. Roy. «On le suit avec beaucoup d’intérêt. Je pense que 2017 va être l’année où le promoteur va se mettre à beaucoup plus annoncer ce qui s’en vient.»

Le promoteur Carbonleo prévoit construire un vaste projet de nombreux commerces, restaurants, boutiques, un cinéma et possiblement un théâtre à l’angle des autoroutes 15 et 40 à VMR. Un investissement d’environ 1,7 milliard de dollars. Le projet doit être livré en 2021.

En matière de développement du territoire, le conseil municipal adoptera aussi de nouveaux règlements en urbanisme dont pour mieux conserver les espaces verts et mieux encadrer l’architecture des nouveaux bâtiments.

Vitesse

L’enjeu de la vitesse dans les rues sera aussi une priorité en 2017 pour l’administration municipale. M. Roy observe recevoir de plus en plus plaintes de citoyens.

«Je ne pense pas que les gens conduisent plus vite. Je pense que les gens n’acceptent plus que des autos passent à 70 km/h devant chez eux sur une rue résidentielle», estime-t-il.

Selon lui, la solution passe maintenant par l’éducation des automobilistes puisque plusieurs mesures d’atténuation ont déjà été mises en place telles que des dos-d’âne et une réduction des limites de vitesse dans certains secteurs.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus