Gracieuseté L'auteur et ex-directeur littéraire, André Vanasse, fait partie des 100 nouvelles nominations au sein de l'Ordre du Canada.

L’auteur d’Outremont et ex-directeur littéraire, André Vanasse, a été nommé au sein de l’Ordre du Canada pour sa contribution marquante à la littérature québécoise et à la promotion des arts littéraires.

André Vanasse a contribué à l’émergence de la littérature d’ici quand il a été directeur littéraire chez Québec-Amérique et ensuite chez les éditions XYZ.

L’homme de 74 ans fait partie des 100 nominations annoncées à la fin décembre par le gouverneur général, David Johnston.

Un honneur qu’il accueille avec joie. Pour lui, cette reconnaissance est la preuve que la littérature canadienne «a réussi à dépasser le mépris» dans lequel elle était placée pendant longtemps.

«Les auteurs canadiens-anglais ont été considérés comme ordinaires. Quand j’ai commencé, Gilles Marcotte (critique et auteur) disait que la littérature québécoise n’existait pas. En 1963, entre 21 et 23 livres canadiens ont été publiés. En 2014, il s’en est publié 1017», expose celui qui aussi été professeur littéraire à l’Université du Québec à Montréal.

Au cours de sa carrière, il a notamment publié L’histoire de Pi de l’auteur Yann Martel qui a connu un grand succès en librairie au Québec et dans le monde au grand écran. Une grande majorité des livres que M. Vanasse a fait paraître ont été primés.

À titre d’auteur, M. Vanasse a aussi écrit une dizaine de romans, d’ouvrages et d’essais, dont Des millions pour une chanson qui a été traduit en anglais, en catalan et en espagnol.

Retraite

En 2012, André Vanasse a désormais pris sa retraite du monde de l’édition. À 74 ans, il mettra fin à un autre chapitre de sa vie en quittant au mois de février la direction de la revue Lettres québécoises.

«Je ne suis pas très numérique. Et ce qui se passe actuellement; La Presse est passée au numérique, Le Devoir l’est aussi et les revues vont passer au numérique. Je ne suis pas l’homme de la situation pour faire ça», explique-t-il.

L’homme de lettres souhaite tout de même continuer à s’impliquer dans le monde littéraire comme écrire des chroniques pour la revue Lettres québécoises.

Parmi les 100 nominations annoncées à la fin 2016, près d’une vingtaine sont Québécois dont la moitié proviennent de l’île de Montréal.

L’Ordre du Canada

Une des plus prestigieuses distinctions honorifiques civiles au pays, l’Ordre du Canada a été créé en 1967. Cet honneur reconnaît des réalisations exceptionnelles, le dévouement remarquable d’une personne envers la communauté ou une contribution extraordinaire à la nation. Près de 7000 personnes de tous les milieux ont été investies de l’Ordre. Les nominations sont faites par le gouverneur général selon les recommandations du Conseil consultatif de l’Ordre du Canada.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus