Collaboration spéciale/Amélie Fortin La harpiste Valérie Milot est l'artiste en résidence de l'Orchestre Métropolitain cette saison.

Pour célébrer le temps des fêtes, des œuvres de Tchaïkovski, Morel et Glière seront présentées à l’Église Sainte-Sixte de Saint-Laurent, le 13 décembre. Le concert mettra en vedette la harpiste Valérie Milot, artiste en résidence de l’Orchestre Métropolitain.

Le Concerto pour harpe écrit en 1938 par le compositeur russe Reinhold Glière permettra de découvrir la musique de la soliste.

«Le langage romantique du concerto est très touchant, souligne Mme Milot. Il a plusieurs moments où la harpe est seule ou en duo avec d’autres instruments.»

Après une tournée avec Les Violons du Roy elle enchaînera une dizaine de concerts avec l’Orchestre métropolitain.

«L’instrument gagne à être découvert, car il a énormément de possibilités et de force, il est loin de ses clichés angéliques», indique celle qui a rêvé de devenir soliste dès ses débuts à l’âge de 10 ans.

Mme Milot a sept disques à son actif et a remporté le Prix d’Europe en 2008. Elle est d’ailleurs la première harpiste en presque 100 ans à obtenir cette bourse qui lui a permis d’étudier à New York.

Tchaïkovski
Sous la baguette de son chef invité principal, Julian Kuerti, Tchaïkovski sera à l’honneur, avec les mélodies de Casse-Noisette ainsi que sa Symphonie no2. Cette dernière a un caractère folklorique, plusieurs airs populaires peuvent y être reconnus.

Le concert se poursuit avec une œuvre de François Morel, l’un des compositeurs québécois les plus joués dans le monde. Sa Paraphrase sur des airs de Noël est un amalgame des plus célèbres chants de cette période.

Une causerie bilingue gratuite sera présentée une heure avant le concert.

Le mardi 13 décembre, 19 h 30, à l’Église Saint-Sixte (1895, rue de l’Église). Billetterie au Centre des loisirs: 514 855-6110.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus